Partagez | 
 

 Stay Close to Me [feat. Victor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Yuri Katsuki de Yuri!!! On Ice
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 29/11/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 25
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 14
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou, Nicolas Brown & Holland Novak
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Seo In-Guk
▌CRÉDITS : Kelly
▌LET'S ROCK :

▌ICI DEPUIS : 29/12/2016


MessageSujet: Stay Close to Me [feat. Victor]   Sam 31 Déc - 22:02


Stay close to me

©BESIDETHECROCODILE


Cette nouvelle vie avait l'air semblable à celle qu'il vivait avant. Le monde n'avait pas changé, il n'était juste plus chez lui, loin de son pays natal. C'était toutefois étrange, car il se sentait profondément perdu. C'est peut-être le fait qu'il soit totalement seul, sans ami, sans famille, sans lui... Pourtant, il est déjà parti loin de chez lui, les cinq années où il a étudié à Détroit. Sauf que c'était différent, ça n'avait pas été soudain comme ce jour où il s'est réveillé dans cette ville inconnue. Sans comprendre pourquoi, ni comment, il a commencé à faire son possible pour s'adapter et vivre comme tout le monde. Et bien souvent, il prépare ses affaires pour aller à la patinoire. A chaque fois, il s'arrête devant ce bâtiment imposant qui trône devant lui comme si c'était un château. Yuri reste là, de longues minutes planté devant l'entrée à observer les murs qui abritent la patinoire. Pourtant, il n'ose pas y entrer où plutôt il n'y parvient pas. Son regard observe attentivement les gens qui entrent et sortent comme si c'était une chorégraphie parfaitement exécuté.

La patinoire à beaucoup de signification pour lui. Premièrement, c'est toute sa vie, elle l'a façonnée, elle a fait de lui ce qu'il est aujourd'hui. Mais en plus de ça, elle évoque une personne très chere à son coeur : Victor. Y entrer et ne pas le trouver, c'est ce qu'il y a de plus douloureux. A chaque fois qu'il se trouve devant cet endroit, il ressent la même chose : une profonde nostalgie et de la tristesse. C'est pour ça qu'il ne peut pas entrer et patiner sur la glace. Cela serait déchirant, il n'est pas sûr d'avoir l'envie de glisser sur la glace en toute liberté s'il lui n'est pas là. Son absence laisse un vide tellement grand dans son coeur qu'observer la patinoire en devient douloureux. Alors, comme à chaque fois, il tourne le dos à cet endroit qu'il en vient à maudire secrètement et il part lentement en contenant sa tristesse. La tête rentrée dans les épaules, l'allure triste et monotone, il s'éloigne en se perdant dans ses pensées. Il cherche dans ses souvenirs les moments passés avec son coach en espérant que ça puisse emplir son coeur de joie, mais ceci est toujours en vain. Une fois de plus, ce n'est qu'une triste journée qui se présente à lui en lui renvoyant la vérité à la figure. Même s'il ne veut pas se l'avouer, il commence à perdre espoir et imagine qu'il ne le verra plus jamais.

_________________

    We were born to make history
    There'll be no more darkness. when you believe in yourself you are unstoppable. Where your destiny lies, dancing on the blades, you set my heart on fire.+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Victor Nikiforov │ Yuri!!! on Ice
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 25/12/1988
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 29
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : pris ~
▌AVENTURES VÉCUES : 78
▌PSEUDO : Cyanide
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Conor McLain
▌CRÉDITS : Cyanide/anaëlle
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 17/12/2016


MessageSujet: Re: Stay Close to Me [feat. Victor]   Dim 1 Jan - 14:49


Stay close to me
ft. Yuri Katsuki


Une journée de plus sur la glace. A répéter les mêmes gestes, effectuer les mêmes sauts. Une routine qui lui semble de plus en plus vaine. Bien qu’il n’ose pas se l’avouer, il y a une certaine lassitude dans ses mouvements. Ses jambes lui semblent plus lourdes qu’à l’accoutumée. Le cœur n’y est pas, et de moins en moins chaque jour. Il lui manque une donnée trop vitale pour cela. La certitude des premiers jours commence à s’estomper : et si Yuri n’était pas ici ? Et s’il y était, mais qu’il évitait délibérément Victor ? Il ne sait pas quelle hypothèse le hante le plus. L’esprit préoccupé, il ne réussit son triple axel que de justesse, ce qui le met dans une humeur encore plus sombre. C’est la première fois depuis longtemps qu’il est mis en difficulté par un saut qu’il maîtrise aussi bien. Probablement un signe qu’il est inutile de s’entêter. Son expression est fermée alors qu’il patine jusqu’à la sortie.

Après quelques minutes, le voilà dehors, mains enfoncées dans les poches de son long manteau. Il inspire profondément, sentant l’air frais remplir ses poumons quand une silhouette attire son attention, et il se fige. La personne lui tourne le dos, mais Victor est saisi par un puissant sentiment de déjà vu. Il revoit Yuri Katsuki, lui tournant le dos à l’aéroport le lendemain du gala du GPF.

En vérité, ce n’est pas la première fois qu’il croit apercevoir Yuri. Son désir de le retrouver est tel qu’il lui semble le voir partout, et plus d’une fois déjà il a abordé un parfait inconnu pour s’assurer de son identité. Ce n’était jamais celui qu’il cherchait. Mais cette fois… cette fois son instinct lui crie que c’est lui, et nul doute n’est permis. Il reconnaîtrait le vrai Yuri entre mille. Sa démarche, sa tête basse et ses épaules rentrées, sa silhouette, son aura. Il est en train de courir avant même que son cerveau n’ait pu en donner l’ordre à son corps.

« Yuri ! »

Quelques secondes plus tard, laissant à peine le temps au jeune homme de réagir, le russe est sur lui, les bras enroulés autour de ses épaules avec la ferme intention de ne plus jamais le laisser partir. Yeux fermés, le visage enfoui dans le cou du japonais, Victor respire cette odeur qui lui est propre, écoute les rapides battements de cœur sans savoir s’il s’agit de ceux de son protégé ou simplement du sien. C’est une éternité qui s’écoule sans qu’il ne bouge, mais elle ne lui paraît durer que quelques secondes. Ou l’inverse, il ne saurait dire. Il resserre un peu plus son étreinte. Les semaines de solitude s’écrasent soudainement sur lui, comme s’il prenait soudain conscience de ce qu’il avait manqué tout ce temps, de combien cela lui avait pesé. Il se sent revivre.

Mais il ne bouge toujours pas. Craignant peut-être qu’il s’agisse d’un rêve, ou de voir sur le visage de Yuri quelque chose qu’il n’a pas envie d’y trouver. Pourquoi n’est-il pas venu ? Pourquoi est-il en train de s’éloigner de la patinoire ? Son souffle est légèrement tremblant quand il exhale et qu’enfin, très lentement, il se détache suffisamment de l’autre pour le laisser se retourner, sans pour autant le lâcher. Il a toujours été tactile avec le patineur, mais en cet instant le besoin de le toucher et de s’assurer qu’il est là est viscéral.

Il a possiblement les yeux qui brillent un peu, mais un léger sourire se dessine peu à peu sur ses lèvres tandis que sa main vient délicatement effleurer la joue du japonais.

« Yuri. Je commençais à croire que je ne te retrouverai jamais. »

Dans sa voix, l’inquiétude est presque palpable. Tout comme le soulagement.

Fiche codée par (c) Nono - Toute reproduction est interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Yuri Katsuki de Yuri!!! On Ice
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 29/11/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 25
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 14
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou, Nicolas Brown & Holland Novak
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Seo In-Guk
▌CRÉDITS : Kelly
▌LET'S ROCK :

▌ICI DEPUIS : 29/12/2016


MessageSujet: Re: Stay Close to Me [feat. Victor]   Dim 1 Jan - 21:11

Dans la douleur, comme à chaque fois qu'il s'approchait de la patinoire, il commençait à s'éloigner. A quoi bon entrer si ce n'est que pour le rendre plus malheureux encore. Jamais, il n'aurait pensé que l'absence d'un proche puisse le mettre aussi mal. Peut-être a t-il passé trop de temps avec lui ? Que d'être resté à ses côtés presque tous les jours pour s'entraîner lui à donner une forme d'habitude dont il ne parvient pas à se séparer. Un long soupire lui échappe, n'arrêtant pas pour autant son chemin. Le jeune homme s'efforce de chercher un souvenir pouvant lui remonter le moral, hélas, les meilleurs sont toujours avec Victor, ce sont ceux qui sont les plus forts. Raaah ! Ça devient embêtant tout ça ! Le pauvre est tellement concentré sur ses pensées et le fait de se battre contre lui-même qu'il n'entend pas les pas rapides venant derrière lui.

C'est donc une surprise énorme quand il sent quelqu'un l'attraper par derrière pour le serrer dans ses bras. Mais tout vient ce chambouler dans sa tête quand on prononce son prénom à haute voix : "Yuri". Au fond de lui, cette voix, il la reconnaît, il serait capable de la reconnaître entre mille. A présent, il en vient à se demander si tout ceci est réel ? Est-ce qu'il n'a pas trop souhaité ce moment ? N'était-il pas en train de penser à Victor juste avant ? Parfois, le cerveau est capable de nous jouer des tours et là ça pourrait très bien être ça ? Non, c'est impossible ! Ce contact, il était réel, n'est-ce pas ? D'ailleurs, à cette pensée idiote, il chercha à le vérifier en posant l'une de ses mains sur l'un des bras qui entourait encore délicatement son cou. Son regard, se baissa même doucement et le fait de voir que quelqu'un le tenait bien dans ses bras le rassurant. Ce n'était pas un rêve comme il a pu en faire tant de fois. C'est vraiment réel ! D'ailleurs, il pouvait ressentir la chaleur de ce corps contre lui, une chaleur douce et rassurante.

Yuri aimerait parler, dire quelque chose, mais il n'y parvient pas. Il met ça sur le coup de l'émotion qui vient lui nouer la gorge et floutant légèrement sa vue de quelques larmes. C'est toujours dur d'y croire, c'est bien Victor, il en est sûr, il est le seul qui agirait d'une telle manière. L'étreinte se relâche un peu, lui permettant de respirer plus librement. Pendant une fraction de seconde, il hésite, puis finalement, il se tourne pour vérifier si c'est bien lui. Son coeur rate presque un battement en découvrant ce visage si familier qui lui a tant manqué. Sa phrase le fit doucement sourire, s'il savait... lui aussi pensait ne jamais le retrouver. Dans sa tête, tout est en train de se remettre en place, lentement, il réalise que la personne qu'il attendait le plus au monde est de retour dans sa vie. Finalement, cette fois-ci, c'est lui qui lui saute dessus pour le prendre dans ses bras. "Victor ! Je pensais vraiment ne jamais te revoir !" dit-il avec une petite voix qui pouvait trahir la tristesse qu'il avait ressentit jusque là. "Je suis tellement heureux que tu sois là !" Sa voix à présent avait un ton plus joyeux, il était sûr de pouvoir reprendre une vie normale à présent. Doucement, il le relâcha, espérant ne pas l'avoir serré trop fort dans ses bras. Un sourire sur les lèvres, il observa le russe, comme pour se convaincre, une fois de plus, qu'il était bien là, devant lui !

_________________

    We were born to make history
    There'll be no more darkness. when you believe in yourself you are unstoppable. Where your destiny lies, dancing on the blades, you set my heart on fire.+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Victor Nikiforov │ Yuri!!! on Ice
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 25/12/1988
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 29
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : pris ~
▌AVENTURES VÉCUES : 78
▌PSEUDO : Cyanide
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Conor McLain
▌CRÉDITS : Cyanide/anaëlle
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 17/12/2016


MessageSujet: Re: Stay Close to Me [feat. Victor]   Mar 3 Jan - 0:02


Stay close to me
ft. Yuri Katsuki

Plus les secondes passent, et plus la réalisation s’ancre en lui. Yuri est là. Yuri est avec lui. Mieux encore : Yuri semble aussi heureux de le retrouver qu’il l’est lui-même. Ses craintes nouvelles que peut-être le japonais avait cherché à l’éviter fondent comme neige au soleil devant son regard et son sourire, la force de son étreinte. Il a toujours été un livre ouvert, mais c’est aussi ce qui fait son charme, aux yeux de Victor : il perçoit et vit à travers lui des émotions si diverses et si intenses qu’elles en sont presque palpables. Sur la glace, son corps vibre au son d'une musique qui lui est propre, alimenté par ses joies et ses peines, ses doutes et ses craintes. Il patine avec tout son être. C’est pour le russe une source infinie de fascination, car à l’opposé de Yuri, s’il maîtrise la technique avec perfection, il a toujours trop déconnecté de ses sentiments pour pouvoir les insuffler à ses mouvements. Il faut avoir expérimenté l’amour pour pouvoir le peindre, le chanter, le danser. Il comprend cela à présent.

Les mains posées sur les épaules de Yuri, Victor ne parvient toujours pas à le lâcher même s’il devient de plus en plus évident que son protégé n’ira nulle-part. Lentement, il les laisse glisser le long des bras de l’autre, avant de venir s’emparer délicatement de ses doigts, se souciant peu de se montrer encore plus collant qu’à l’accoutumée. Il a une excuse après tout : il lui faut rattraper le temps perdu.

« Tu m’as manqué », admet-il doucement.

Il énonce ces mots avec une facilité déconcertante. Ce n’est que la vérité, après tout. Son affection pour Yuri tient de l’évidence ; le besoin de l’avoir à ses côtés tout autant. Déjà, imperceptiblement, il se détend, son sourire s’élargit, il redevient peu à peu le Victor Nikiforov que tout le monde connaît.

Et justement, voilà que soudain il recule d’un pas, adopte une moue faussement boudeuse, s’exclamant d’une voix presque chantante :

« Yuri, Yuri. Inquiéter ton coach et le faire attendre ainsi, ce n’est pas très gentil. » Le sourire sur ses lèvres dément le reproche de ses propos, et il le sait parfaitement. Il continue : « Tu sais que je suis venu chaque jour ici dans l’espoir de te trouver ? »

Étrange, comme il est soudain facile de tourner en dérision des semaines de solitude et d’inquiétude à présent que Yuri est là et que le monde a de nouveau un sens. C’est presque cruel de moquer ainsi sa propre peine alors que seulement quelques minutes plus tôt il était trop occupé à se morfondre pour se concentrer sur ses sauts et avait manqué chuter sur la glace. Yuri n’a pas besoin de savoir ça, après tout. Que penserait-il en voyant son idole dans un état pareil ?

Il fait mine de réfléchir quelques secondes, tapotant ses lèvres de son index, l’air d’abord pensif, puis résolu alors qu’il croise les bras.

« Hm. Je ne vois qu’une solution pour réparer cette injustice. »

Dramatique, lui ? Jamais. Et il se penche brusquement en avant, envahissant l’espace personnel du jeune patineur, son regard plongé dans le sien, leurs visages séparés seulement par quelques centimètres, avant de murmurer dans un souffle :

« Il va falloir que tu trouves un moyen de te faire pardonner, Yu-ri ~»

Fiche codée par (c) Nono - Toute reproduction est interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Yuri Katsuki de Yuri!!! On Ice
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 29/11/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 25
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 14
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou, Nicolas Brown & Holland Novak
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Seo In-Guk
▌CRÉDITS : Kelly
▌LET'S ROCK :

▌ICI DEPUIS : 29/12/2016


MessageSujet: Re: Stay Close to Me [feat. Victor]   Sam 7 Jan - 0:07


Son coeur qui lui donnait l'impression de tomber en miette à petit feu avait l'air de se réparer de lui-même et ça uniquement grâce à la présence de Victor. C'est fou ! C'est fou de voir le bien que ça lui fait de retrouver son coach. Sans lui, c'est un peu comme si le monde venait de s'arrêter de tourner. Après tout, n'avait-il pas crains que ce dernier ne l'abandonne plusieurs ? Lors de l'Oncen on ice où il devait affronter le Yuri Russe. Tellement de choses se jouait ce jour-là. Mais même les fois suivantes, il craignait qu'une mauvaise performance puisse faire fuir à tout jamais son idole. Par chance, ce n'est jamais arrivé. Ce dernier est toujours resté à ses côtés, quoi qu'il arrive. D'ailleurs, Yuri ne lui sera jamais assez reconnaissant. Alors, le retrouver, c'est comme pouvoir respirer de nouveau, il arrive enfin à sortir la tête hors de l'eau. Les douces paroles du Russe le réconforte, au moins leur amitié, leur étrange relation n'a pas changé. A croire que rien ne pourra jamais les séparer ! Même son contact était agréable et ne le dérangeait absolument pas, alors qu'il pouvait avant lui arriver de le fuir.

Mais voilà que le grand Victor Nikiforov se recule et énonce des paroles qui pourraient ressembler à une sorte de douce représailles. Non, il ne le fâchait pas, de toute manière ce n'est pas le genre du Russe de s'énerver. Il lui fait comprendre son inquiétude et à quel point lui aussi était triste de ne pas le voir, ce qu'il comprend parfaitement. Le plus terrible et déchirant, c'est sûrement quand il annonce qu'il venait chaque jour à la patinoire pour le retrouver. Chaque jour ? Bon sang... Quel idiot ! Quel imbécile ! Si seulement Yuri aurait eu un peu confiance en lui. Mais non, il faut toujours qu'à un moment ou un autre, il se dégonfle. Et dire que pendant tout ce temps, il était là... tout près de lui et que par sa bêtise il l'a évité, raté... En ce moment, il ressent une terrible honte, il s'en veut, il pourrait même se détester pour ça. D'ailleurs, il n'ose plus regarder Victor en face, il baisse les yeux, comme s'il avait fait une bêtise. Mais c'est le cas, n'est-ce pas ? Que va t-il dire s'il apprend qu'il a toujours eu peur d'entrer à la patinoire ? Est-ce qu'il lui en voudra ? "Je suis désolé..." souffla-t-il doucement, la tête basse. "C'est ma faute... J'ai pas eu la force... c'était trop dur d'entrer et de me retrouver seul. J'ai préféré fuir.. J'suis qu'un idiot !" Avouer tout ça n'est pas si facile que ça en à l'air, en plus de ça, il a l'impression que ses paroles veulent rester coincer dans sa gorge. Pourtant, il a réussi à les dires. Mais, il s'en veut et il redoute la réaction de Victor. A t-il bien fait de dire ça ?

Le Russe ne semble pas en colère, du moins ça voit n'a pas l'air de le montrer. Il veut juste... il veut que Yuri se rachète. C'est sa punition, trouver un moyen de se faire pardonner. Au fond de lui, il reconnaît bien là, une réaction typique de son coach. Lentement, il lève les yeux vers lui, enfin, pourtant, il garde une mine triste. Sincèrement, il ne voit pas ce qu'il peut faire pour se faire pardonner. Remonter dans le passé pour se donner un bon coup de pied dans le derrière serait la solution ultime. Ainsi, ça éviterait les mois à se morfondre et il serait certain de ne pas avoir rendu triste l'homme se trouvant devant lui. Mais, cette solution n'est pas envisageable. Alors, tout naturellement, sans vraiment y avoir pensée, il dit : "On peut aller manger du porc pané ensemble !" Le jeune homme s'étonne de sa propre proposition qui lui refait penser à ce qu'il avait demandé à Victor si jamais il gagnait la première fois contre l'autre Yuri. Parfois, il se demande s'il a vraiment de grandes ambitions ? Au final, c'est juste un garçon quelque peu naïf qui ne demande pas grand-chose dans la vie, juste d'être entouré par les gens qui lui sont chères.

_________________

    We were born to make history
    There'll be no more darkness. when you believe in yourself you are unstoppable. Where your destiny lies, dancing on the blades, you set my heart on fire.+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Victor Nikiforov │ Yuri!!! on Ice
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 25/12/1988
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 29
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : pris ~
▌AVENTURES VÉCUES : 78
▌PSEUDO : Cyanide
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Conor McLain
▌CRÉDITS : Cyanide/anaëlle
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 17/12/2016


MessageSujet: Re: Stay Close to Me [feat. Victor]   Mer 25 Jan - 15:24


Stay close to me
ft. Yuri Katsuki

L’embarras de Yuri est perceptible : voilà que soudain le japonais évite son regard, baisse la tête d’un air penaud. Sa confession n’a rien de surprenant ; le jeune homme a toujours eu une confiance en lui très fragile. C’est en cela aussi que Victor avait tenté de le guider. Son programme Eros n’avait pas seulement pour vocation de réveiller une facette de lui qu’il ignorait posséder pour la révéler au grand jour, il s’agissait aussi de lui faire prendre conscience de ses atouts. S’il avait réussi à séduire le russe sans même essayer et complètement ivre de surcroit, il ne faisait aucun doute pour lui que charmer le reste du monde était à sa portée – il suffisait de l’en convaincre. Mais à nouveau monde, nouveau départ, et il retrouve en face de lui le Yuri hésitant et vulnérable des débuts. Ce n’est pas ce que Victor veut – non pas que cet aspect là de sa personnalité soit dépourvue d’attraits, au contraire, car à le voir ainsi il lui pardonnerait tout – mais il veut que son protégé prenne plus d’assurance et cesse de douter autant de lui. D’un doigt sous le menton il force ce dernier à relever le visage, autant pour attirer son regard vers lui que pour l’inciter à garder la tête haute.

Au fond, il est flatté : c’est la crainte de la solitude qui a retenu les pas de Yuri. Il ne dit à aucun moment que c’est spécifiquement l’absence de Victor qu’il redoutait, mais bien entendu le russe choisit de le comprendre ainsi, à tort ou à raison. Et de toute évidence, cette admission lui en coûte alors qu’il réalise tout ce temps perdu qui n’aurait pas eu lieu d’être si dès le départ il avait franchi les portes de la patinoire. Pour Victor et malgré ses propos, c’est déjà oublié : il n’est pas du genre à s’appesantir sur le passé, l’important c’est ici et maintenant, et Yuri est avec lui. C’est tout ce qui compte.

« Mon idiot, alors. » Il sourit, l’air attendri. « Comme si tu pouvais te débarrasser de moi ainsi. Tu me dois toujours une médaille d’or, après tout. »

Qu’importe l’univers ; leur lien est le même, la bague à leurs doigts en est témoin. Il n’a pas oublié leurs promesses. La médaille n’est qu’une excuse, elle en a toujours été une. Non pas qu’il ne veuille pas voir Yuri gagner, non, il le souhaite peut-être plus ardemment encore que le japonais. Mais sa principale motivation est plus égoïste ; il veut simplement rester à ses côtés.

Un rire bon enfant s’échappe de ses lèvres lorsque Yuri lui parle d’aller manger un katsudon. Non, au final, rien n’a changé. Il y a toujours cette même innocence en lui, cette simplicité et spontanéité typiquement Katsukienne qui lui a tant manqué. Il se sent un peu revivre. Etrange, comment après vingt ans à ne se soucier de rien d’autre que le patinage, la présence d’une personne peut changer tant de choses en lui.

« Un bol de porc pané. Excellent ! »

Il le sait, il pourrait demander plus, tourmenter un peu Yuri ne serait-ce que pour le plaisir de le voir agité, mais il n’est pas cruel à ce point là, et se contente de très peu en vérité.

« Bien, iku zo ! »

L’un des avantages lorsqu’on a beaucoup de temps sur les bras c’est qu’on peut le mettre à profit pour certaines choses très utiles, comme améliorer sa compréhension d’une langue ou d’une culture. L’anglais et le français ne lui ont pas posé de difficultés majeures, il n’est pas inquiet quant à son apprentissage du japonais.

Sans lui laisser le temps de protester, il entraine Yuri à a suite – pas question de le laisser s’échapper. Il n’a cependant nulle intention de l’amener dans un restaurant ; il est temps de tester ses progrès culinaires. Un domaine qui n’a par ailleurs jamais été son fort, mais s’il ne doit maîtriser qu’un seul plat, il fera en sorte que son katsudon soit le meilleur possible. Oui, Yuri lui a manqué.

*iku zo = allons-y



Fiche codée par (c) Nono - Toute reproduction est interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Stay Close to Me [feat. Victor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stay Close to Me [feat. Victor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Constitution; La Fusion de Victor Benoit prend le devant.
» Fiche technique et news de Stay with me
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Le 28 juin... Paul Emile Victor...
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STORY CITY :: Story City :: Neverland Street :: Patinoire-
Sauter vers: