Partagez | 
 

 Etre soi-même tout simplement (PV Nicolas Brown)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Mavis Dracula
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 18/06/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 33
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Mariée
▌AVENTURES VÉCUES : 36
▌PSEUDO : Mavis
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Zooey Deschanel
▌CRÉDITS : Google, Wikipédia
▌ICI DEPUIS : 26/11/2016


MessageSujet: Etre soi-même tout simplement (PV Nicolas Brown)   Mer 7 Déc - 11:00

Etre soi-même tout simplement
Mavis & Nicolas

A Story City tout comme ailleurs, la nuit apportait toujours son lot de belles surprises. Personnellement, j’avais toujours aimé cette période du jour. La douce lueur d’un magnifique clair de Lune, l’ambiance festive de belles soirées endiablées et parfois même le silence propice à la méditation. C’était mon royaume, le monde pour lequel j’étais faite ! Ne supportant pas la lumière du jour, je pouvais profiter de ces instants de délices pour pratiquer toutes sortes d’activités. Mieux encore, depuis quelques temps j’avais remarqué que la nuit me permettait de retrouver mes pouvoirs de vampires. C’était un peu effrayant au début, j’étais persuadée que la Transylvanie et que ma famille n’était qu’un joli rêve. Pourtant, ma première expérience de vol ainsi que mes sens surdéveloppés m’avaient prouvé le contraire ! J’étais bien une Dracula et malgré la peur, j’étais très heureuse de savoir enfin qui j’étais et d’où je venais.

Bien sûr, ma condition exigeait que je me montre discrète. Je ne pouvais décemment pas m’amuser à grimper sur les murs devant le commun des mortels. Ces personnes auraient été plus que surprises de voir que je ne leur ressemblais pas. Je n’avais jamais réellement compris cette peur qu’inspiraient « les monstres » pour les mortels. Après tout, malgré nos dons surdéveloppés et nos différences physiques, nous partagions les mêmes sentiments et les mêmes rêves qu’eux ! Pourquoi donc nous craindre et faire de nos espèces des bêtes de foire bonne à exposer sur des écrans de cinéma ou des foires ? Je me refusais cependant à vivre comme un paria pour le restant de mes jours. C’est pourquoi, je ne me gênais pas pour utiliser et développer mes pouvoirs aussi souvent que je le pouvais. Il suffisait pour cela de trouver un lieu où je me sentirais parfaitement à mon aise.

Cette nuit-là, je m’étais rendue dans le parc de la ville. A cette heure tardive, les badauds étaient plutôt rares et ce lieu était un immense terrain de jeu qui se prêtait particulièrement bien à mes expériences. Je n’avais qu’une obsession, pouvoir retrouver mes dons de métamorphoses et me changer à nouveau en chauve-souris. J’étais d’ores et déjà capable de voler mais je voulais retrouver cette deuxième apparence qui faisait partie de moi. Cela faisait déjà plusieurs heures que me concentrais sur cet exercice sans succès. Fortement agacée par ce résultat médiocre, j’arrachais de force un des bancs du parc pour le lancer dans le lac qui se trouvait à quelques mètres de moi. Je m’assis ensuite par terre, la tête posée sur mes genoux, pestant face à cette situation.

J’étais si concentrée sur mes propres exercices que je n’avais pas fait attention à l’homme qui se tenait non loin de moi. Est-ce qu’il avait vu ce qui venait de se produire ?L’air distingué, je me relevais sur mes jambes et fit comme si de rien n’était ! Je me contentais alors de le saluer poliment d’un signe de la main.

- Bonsoir monsieur, la soirée est magnifique pour la saison vous ne trouvez pas ?

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Nicolas Brown de Gangsta
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/03/1990
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : C'est compliqué
▌AVENTURES VÉCUES : 38
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Holland Novak
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Tom Hardy (en reflexion)
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 04/07/2016


MessageSujet: Re: Etre soi-même tout simplement (PV Nicolas Brown)   Dim 11 Déc - 23:47


"Nick, ou vas-tu ? Je peux venir avec toi ?" demanda Alex en s'accrochant au bras du sourd pour le forcer à se tourner vers elle afin qu'il puisse lire sur ses lèvres. Il était content qu'elle fasse attention à lui, même s'il ne le montre pas. Ce n'est pas le genre de notre homme de montrer ses sentiments. Doucement, il grogna comme il a l'habitude de le faire avec elle. Ce n'était pas vraiment une réponse, juste une sorte d'accord, elle pouvait venir, mais pas le gêner. Le jeune homme devait effectuer une livraison pour un client, après tout c'est l'un des services de leur petite entreprise. Warwick aurait très bien pu s'en charger, mais il était de sortis déjà. Sur le porte manteau, il piqua la veste de son meilleur ami et n'oublia pas de prendre son sabre étant caché dans un tube destiné à ranger des posters ou plan d'architecture. La jolie Alex s'était également habillé, posant un Trench bleue marine sur ses épaules. Du coin de l’œil, il l'admirait, sa beauté et sa douceur, il adorait ça. Quand elle se tourna vers lui, il regarda ailleurs avec son air dur et ils quittèrent l'appartement.

A pied, le duo traversa une partie de la ville pour arriver au restaurant qui devait recevoir sa livraison. C'était une lettre qu'un type un peu mystérieux, ce dernier avait demandé à ce que ce soit remis en main propre au propriétaire. La commande était effectuée, il n'avait plus rien à faire ici. La brunette marchait quelques pas derrière lui, ça lui rappelait le passé, quand ils étaient encore à Ergastulum. Se tournant vers elle, il fit un signe de tête pour qu'elle vienne marcher à son niveau. Ici, elle ne risque rien et il doute que quelqu'un s'en prenne à lui pour X ou Y raison. Voulant passer une journée différente de leur ancien monde, il invita la jeune femme à boire un verre. L'intention sembla vraiment la toucher, plus rayonnante que jamais. Malheureusement, son téléphone vibra, Warwick avait une mission pour lui, le genre dangereux. Dans la semaine, il a reçue plusieurs appels de personne ayant vu des choses étranges au parc durant la nuit. En gros, il va devoir se séparer d'Alex. En langage des signes, il lui fit comprendre qu'il avait du boulot et qu'elle ferait mieux de rentrer avant la nuit. Pour être sûr qu'elle ne discute pas, il ajouta qu'il serait content de manger un bon petit plat en rentrant. Par chance, sa demande sembla la convaincre.

A mesure qu'il s'approchait du parc, la nuit tombait doucement. Bientôt les créatures de la nuit pourront agir, mais le mieux c'est qu'il va retrouver ses capacités. Le jour, c'est toujours frustrant d'avoir le niveau d'un simple humain. On l'a toujours détesté les siens et lui parce qu'ils n'étaient pas normaux. Alors, être un type lambda c'est franchement pas fun. Avant que l'action ne commence, il s'installa sur un banc observa distraitement le paysage. Une autre personne était également présente, une femme. A première vue, elle n'avait rien de suspect... enfin, elle avait l'air hyper concentré, mais en ignorait la raison. Jusqu'à ce qu'elle s'énerve et soulève un banc pour le jeter dans l'eau. What the Fuck ? C'est quoi le délire, là ? La main de Nico se posa sur l'ouverture de la boite ou se trouvait son katana. C'est peut-être elle l'origine de sa mission ? Warwick n'a pas vraiment dit grand-chose, juste qu'il se passait des choses étranges et qu'il y avait besoin d'enquêter. Est-ce qu'il doit intervenir ? Voilà, qu'elle se rapproche, il crut voir ses lèvres bouger, mais avec l'obscurité, il ne comprit pas ce qu'elle venait de dire. Ses sourcils se froncèrent inévitablement par méfiance, mais alors qu'il pensait qu'elle était l'ennemi, une forme sombre apparu derrière elle, menaçante, prête à l'attaquer. Ni une, ni deux, d'un grand bon, tout en sortant son sabre, il s'élança sur l'ombre pour la trancher avec sa lame. L'effet fut immédiat, l'ombre explosa et disparu aussi vite qu'elle avait apparu. Cette femme n'est peut-être pas la mission finalement. Doucement, il se tourna vers elle, son regard plus ou moins froid, rangeant sa lame dans son fourreau. Est-ce qu'on peut dire qu'il vient de lui sauver la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Mavis Dracula
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 18/06/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 33
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Mariée
▌AVENTURES VÉCUES : 36
▌PSEUDO : Mavis
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Zooey Deschanel
▌CRÉDITS : Google, Wikipédia
▌ICI DEPUIS : 26/11/2016


MessageSujet: Re: Etre soi-même tout simplement (PV Nicolas Brown)   Sam 14 Jan - 14:18

Etre soi-même tout simplement
Mavis & Nicolas

L’air gênée et confuse, je m’étais approchée de l’homme craignant de savoir ce qu’il avait pu voir chez moi. Même si je savais que je n’étais pas la seule personne à provenir d’un autre monde, je n’appréciais pas vraiment qu’une personne étrangère puisse s’apercevoir et prendre conscience de ma véritable nature. C’était sans doute une pensée inconsciente que Papa m’avait enseigné depuis ma naissance. On est jamais trop prudent et les personnes que vous croisez dans les rues le soir peuvent révéler une nature bien plus dangereuse qu’il n’y paraît au premier abord ! Même si j’avais tendance à dénigrer ce genre de réflexion, je ne pouvais nier le fait que son attitude paraissait suspecte. En m’approchant de lui, je l’avais vu poser sa main sur la boîte contenant une arme. Croyait-il réellement que je voulais l’agresser ? Ma nature de vampire lui inspirait-elle de la peur ? Affichant un sourire des plus rassurant, je tentais alors de m’adresser une nouvelle fois à lui, espérant que je parviendrais à dissiper ses doutes sur mes intentions et à partir sur de nouvelles bases.

- Je vous prie de m’excuser, je ne voulais pas vous paraître effrayante ou quoique ce soit ! Je m’appelle Mavis Dracula-Loughran et je n’ai aucune mauvaise intention envers vous. Je vous l’assure !

Ces quelques propos ne semblaient n’avoir aucun effet rassurant sur lui ! Au contraire, je ne voyais briller dans ses yeux qu’un air menaçant. Comprenant que cela ne servirait à rien d’insister, je m’apprêtais à le laisser vaquer à ses propres occupations. Soudain, l’homme se releva et je crus l’espace d’un instant qu’il voulait m’attaquer ! Dans un réflexe de peur, je m’abaissais plaçant mes mains au-dessus de ma tête. Fermant les yeux quelques secondes, je n’entendis que le bruit du sabre fondant l’air. Après quelques instants, je me rendis compte que ce n’était pas contre moi qu’il en avait. Sans que je ne m’en rende compte, une ombre inquiétante s’était élevée derrière moi et c’est elle qui fut l’objet de la fureur de l’homme. Elle disparut bientôt, laissant à nouveau place au silence nocturne. Je me relevais alors perplexe et jeta alors un œil interloqué vers l’endroit où l’étrange apparition se tenait auparavant.

- Mais c’était quoi ce truc ?

Prêtant une nouvelle fois attention à l’homme, je passais confuse une main dans mes cheveux. Je regrettais vraiment d’avoir cru que cet homme voulait s’en prendre à moi. Je souris alors timidement et lui adressais quelques paroles de remerciements.

- Je… je vous remercie énormément de m’avoir sauvée de cette chose. Est-ce que je peux faire quoique ce soit pour vous remercier ?

Je m’avançais alors à sa hauteur et parlais de manière distincte, espérant que cette fois, il pourrait me comprendre et ne pas me juger trop sévèrement. J’étais également curieuse et j’espérais que cet homme pourrait m’en apprendre plus sur ces étranges créatures.

- J’ignorais qu’il existait de tels êtres dans cette ville, de quoi s’agit-il exactement ?

[/b]
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Nicolas Brown de Gangsta
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/03/1990
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : C'est compliqué
▌AVENTURES VÉCUES : 38
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Holland Novak
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Tom Hardy (en reflexion)
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 04/07/2016


MessageSujet: Re: Etre soi-même tout simplement (PV Nicolas Brown)   Jeu 19 Jan - 0:35


Nick était toujours aussi rapide. Il avait fendu l'air d'un simple bond pour se précipiter sur la chose inconnue. Un simple coup de sabre avait suffis à la couper en deux. En même temps, son fidèle katana serait capable de couper presque n'importe quoi. Il veille à ce qu'il soit bien acéré tout le temps. Une arme émoussé ne lui servirait de toute manière à rien. Sa vie d'avant lui imposait de se battre très souvent. Sa vie était souvent en jeu, alors pour ne pas mourir, mieux vaut être bien équipé. Il lui fallait seulement deux choses : son katana et ses medocs qui le gonflaient à bloc. Ici à Story City, c'est plus compliqué, il n'a plus les mêmes médicaments, c'est plus difficile pour lui de ce booster autant qu'avant. Alors, il fait avec les moyens du bord, il test différentes drogues, différents médicaments, le tout toujours à haute dose, sinon ce n'est pas vraiment drôle. Pour le moment, il n'avait encore rien pris. Ses réflexes étaient donc normal, enfin, vu la nuit, il était bien plus rapide qu'un humain. A présent, il était comme dans son monde, un indexé, un homme légèrement différents des autres après plusieurs générations, tout ça à cause d'une ancienne guerre. Mais ceci est une autre histoire !

La créature avait totalement disparu, ce qui est une bonne chose ! Totalement évaporé. La fille allait bien, elle regardait là où la chose avait disparu. Peut-être qu'elle était en train de parler, mais il n'entendait rien de toute manière, il est sourd depuis sa naissance. Chaque indexé à un problème, lui c'est la surdité, d'autres ont d'autres styles d'handicap. Comme on le dit souvent : a chacun sa merde ! Enfin, elle se tourna vers lui, il voyait assez son visage pour voir ses lèvres bouger et comprendre ce qu'elle lui disait. C'est un avantage de lire sur les lèvres, comme ça, quand les gens ne connaissent pas le langage des signes, il peut savoir ce qu'ils disent. Visiblement, elle lui était reconnaissante. Finalement, ça n'avait rien d'étonnant. Une attitude totalement logique quand on vient de se faire sauver la vie c'est ce qu'il pensa. Bon nombre de personne avait eu ce genre de comportement, mais c'était plus avec Warwick que lui. Un indexé, on l'ignore, tout simplement, ce n'est qu'un rebut de la société après tout. Nico secoua la tête négativement pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas besoin de faire quoi que ce soit pour le remercier. Il aurait pu ajouter qu'il ne faisait que son boulot, mais il avait la flemme de parler. Mais, il allait être forcé de le faire, car des questions commençaient doucement à pleuvoir. Ceci le fit grogner, c'était devenu une habitude chez lui, grogner tout le temps, constamment ! A chaque fois, ça lui donne cet air rustre et dur, comme un vieux cabot qu'on ne peut pas apprivoiser. "Ché po ! Ché truc apparaiche la nouit ! J'enqueteuh suur le chujet !" Nicolas n'avait pas fait de grands efforts pour articuler. Néanmoins, il espérait qu'il était un minimum compréhensible, car il n'avait pas envie de recommencer sa phrase. Parler lui demande de faire un très gros effort. Pour quelqu'un comme lui qui n'a jamais entendu le moindre son, c'est très difficile de dire des mots. C'est même très compliqué d'appréhender un concept comme l'articulation. Heureusement, Warwick l'a beaucoup aidé, mais ce n'est pas pour autant qu'il pourra un jour parler normalement.

Son regard se posa ensuite sur son sabre, il regardait s'il y avait de la matière, quelque chose de similaire à du sang. La lame était totalement propre, pas la moindre trace de sang, de peau ou d'os. Rien. Ces créatures étaient étranges. Ce qui est sûr, c'est qu'il a bien sentit la résistance contre sa lame au moment où celle-ci à tranchée la chose. Quoi qu'il en soit, si l'un de ses montres étaient apparus, il est fort possible que d'autres fassent de même. D'ailleurs, il n'y a presque plus de lumière dans le parc, les lampadaire se sont éteints un à un sans que personne ne puisse rien y faire. Seul la lueur de la lune permettait de distinguer un peu les lieux. "Pas Chur ici ! Vous d'voir partir !" lança-t-il a la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Etre soi-même tout simplement (PV Nicolas Brown)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre soi-même tout simplement (PV Nicolas Brown)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nath, tout simplement
» Tout simplement... L'ailier le plus rapide du monde :D
» Présentation Galax' tout simplement banane © Cycy [Validée]
» Une journée, tout simplement (Libre)
» [Harper]Convocation et coup de telephone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STORY CITY :: Story City :: Neverland Street :: Parc-
Sauter vers: