Partagez | 
 

 Talk shit, get hit ★ ft Nicolas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bold, precise, experimental
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Pearl (Steven Universe)
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 21/05/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire, cherchant à oublier les histoires de cœur passées...
▌AVENTURES VÉCUES : 120
▌PSEUDO : Koo koo
▌MULTI-COMPTE : Rick Sanchez
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Laura Carmichael
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 22/10/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Force surhumaine - Génération d'une lance - Génération d'hologrammes
Relations: -

MessageSujet: Talk shit, get hit ★ ft Nicolas   Ven 2 Déc - 22:24

talk shit, get hit
pearl & nicolas

Pearl avait beau parfois se plaindre du manque de niveau de ses élèves et de leurs progrès inégaux, elle ne pouvait le nier : elle aimait son métier.

Peut-être était-ce parce que ça lui rappelait le passé. Elle avait déjà enseigné le combat à l'épée à tant de personnes. Pendant la révolution des Crystal Gems, des millénaires auparavant, c'était elle qui était chargée de partager ses connaissances avec les recrues qui n'avaient jamais combattu auparavant - parfois même à d'autres Perles qui avaient suivi son exemple en fuyant leur société d'origine. Plus récemment, c'était à Steven et son amie Connie qu'elle avait donné cours. La jeune fille était extrêmement douée pour ça ! D'ailleurs, c'était probablement à cause de ça qu'elle avait tendance à trouver ses élèves actuels lents. En comparaison, pour la plupart, ils ne faisaient pas le poids.

Peu importait. Au moins, ils étaient motivés et faisaient des efforts pour apprendre : c'était ce qui comptait le plus. Pearl prenait ses leçons très au sérieux et n'aurait pas apprécié trop de désinvolture de leur part. Se battre n'était pas un simple hobby, c'était un art, et tout comme la danse, il représentait beaucoup de choses pour elle... Les habitués de ses cours avaient très vite appris à ne pas arriver en retard.

C'était le dernier cours de la journée, assez tardif pour permettre aux étudiants et aux travailleurs de passer après leur journée de boulot. Pearl avait passé la matinée à préparer la leçon et à bien ranger son local. Elle travaillait dans un centre sportif sur Neverland Street, et elle en aimait le matériel et l’infrastructure... Le local où elle donnait presque tous ses cours était une grande salle aux murs clairs, avec des miroirs et une barre qui lui était bien utile pour le ballet. L'un des néons qui éclairait l'endroit bourdonnait légèrement, mais elle ne l'entendait même plus. Pour l'instant, elle avait disposé plusieurs bancs, quelques tapis fins, et bien sûr les épées, au centre de la pièce : il ne manquait plus que les élèves, qui ne devaient pas tarder à arriver.

Elle les laissa s'installer en discutant entre eux, les saluant simplement. Chaque cours apportait son lot de nouvelles têtes. Certains ne restaient que quelques semaines avant de laisser tomber, d'autres se piquaient au jeu et prenaient leur place dans le groupe. Pearl s'efforçait de tous les traiter également, qu'ils soient nouveaux ou habitués.

Comme chaque fois, elle commença pile à l'heure, attirant l'attention des élèves par un coup de sifflet. (Elle détestait le bruit de ce truc, mais ses employeurs le lui avaient donné au début de son contrat et elle se sentait obligée de l'utiliser.) Il lui semblait que tout le monde était là.

-"Bonsoir à vous tous ! Heureuse de vous voir. Bon, nous pouvons commencer tout de suite..."

Pearl n'était pas la meilleure pour la conversation, et de toute façon, elle n'était pas là pour papoter. Elle fit un rapide résumé du cours de la semaine précédente et fit une démonstration des mouvements qu'elle voulait leur expliquer aujourd'hui.

-"Surtout, n'oubliez pas de faire attention à votre posture. Il faut que tout le corps soit impliqué dans le geste."

C'était un mouvement de base, à la portée de tout le monde, mais il fallait bien passer par là. Elle regrettait un peu de ne plus pouvoir faire apparaître d'hologrammes pour se battre contre eux, c'était bien plus pratique et intéressant à regarder... Mais la nuit n'était pas encore tombée, il fallait attendre pour ça. Et puis, ça aurait probablement semblé étrange à tout le monde.

Elle fit une dernière démonstration en ponctuant ses mouvements de chiffres destinés à rendre la chose plus rythmée (une, deux, trois... - une habitude qui venait du ballet, sans doute) puis fit face à la petite assemblée devant elle.

-"Avant de passer à la pratique, avez-vous des questions ?"
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Nicolas Brown de Gangsta
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/03/1990
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 28
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : C'est compliqué
▌AVENTURES VÉCUES : 38
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Holland Novak
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Tom Hardy (en reflexion)
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 04/07/2016


MessageSujet: Re: Talk shit, get hit ★ ft Nicolas   Jeu 8 Déc - 22:59


Nick vadrouillait en ville quand il avait vu sur la vitrine d'un commerce du quartier une petite affiche parlant d'un cours d'épée. Logiquement, il serait passé en se fichant pas mal de ce qui était écrit dessus, mais au final, ça avait retenu son attention. Il était curieux de voir ce dont son capable les gens de cet endroit. De toute façon, il sait qu'il sera bien supérieur à leur compétence. C'est un expert du combat, après tout en tant qu'indexé, il était fait pour ça. Est-ce qu'il devait en parler à Warwick et Alex ? Non, ils le convaincraient de ne pas y aller, que ça ne servirait à rien. Dans son dos, il avait son sabre, caché dans une boite ou on range généralement des posters ou des tableaux roulés sur eux même. C'est le seul type de rangement qu'il a trouvé pour se balader avec son arme sans que ça paraisse suspect et que les gens prennent peur.

Les mains dans les poches, il se dirigea tranquillement vers le lieu indiqué sur l'affiche qu'il avait vue plus tôt. Au final, il se retrouva devant un grand complexe sportif, le genre d'endroit où il y a plusieurs sports qui sont pratiqués, donc plusieurs salles. Hum... il va falloir trouver celle qui l'intéresse. Par chance, il y a un accueil, il s'adressa à la personne demandant avec sa voix haché et mal articulé de sourd ou se trouvait la salle pour le cours d'épée. La jeune femme n'eut pas l'air de le comprendre. En fait, vu sa tête, ça doit bien être la première fois qu'elle doit entendre un sourd parler. Finalement, il n'attendit pas de réponse, il marmonna négligemment ce qui ressemblait à un "laisser tomber !" et il continua sa route.

En cherchant bien, il déboucha sur le bon couloir et suivi un groupe de personnes qui entra au bon endroit. Il se contenta de ce poster dans un coin, debout, les bras croisés. Comparé aux autres, il dénotait pas mal. Aucune tenue de sport pour lui, il était habillé normalement, son sabre toujours caché dans son emballage, en bandoulière dans son dos. Rien qu'à voir les gens présents, il pouvait sentir qu'ils n'avaient aucune expérience et que ça allait être très drôle à regarder. La femme qui devait être le prof s'était avancé au milieu de la salle et commença ses explications sur le premier exercice. Hum, c'était assez navrant, une chose aussi basique... Le niveau n'est vraiment pas fameux. Et quand les élèves commencèrent à faire ce qu'elle avait montré, Nicolas ne pu s'empêcher de retenir un rire moqueur. Oui, c'était tellement moche et nul. Comment peut-on rater une base si simple. Son rire attira bien sûr les nombreux regards de tout le monde. Visiblement, il n'avait pas l'air de comprendre ce qu'il se passait. Certains avaient l'air furieux de cette moquerie. Alors, histoire d'en rajouter une couche et de bien faire passer le message, il leva sa main et baissa son pousse vers le bas pour exprimer la nullité du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bold, precise, experimental
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Pearl (Steven Universe)
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 21/05/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire, cherchant à oublier les histoires de cœur passées...
▌AVENTURES VÉCUES : 120
▌PSEUDO : Koo koo
▌MULTI-COMPTE : Rick Sanchez
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Laura Carmichael
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 22/10/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Force surhumaine - Génération d'une lance - Génération d'hologrammes
Relations: -

MessageSujet: Re: Talk shit, get hit ★ ft Nicolas   Sam 10 Déc - 21:07

talk shit, get hit
pearl & nicolas

Pearl n'était pas toujours une prof facile, mais elle était sérieuse et dès qu'elle eut répondu aux dernières questions de ses élèves, elle se mit aussitôt à marcher de l'un à l'autre pour les assister et leur donner des conseils. Les corps plus bas, les jambes plus souple, les pieds plus rapprochés... ce n'étaient pas les remarques qui manquaient, mais globalement, les amateurs faisaient de leur mieux pour réussir l'exercice.

Du moins la plupart d'entre eux. Très vite, l'enseignante remarqua que l'attention de tout le monde semblait se tourner vers une personne en particulier. Elle l'avait remarqué, sans vraiment lui prêter attention, au début du cours. C'était un homme, elle ne l'avait jamais vu avant. Contrairement aux autres participants, il était venu sans équipement particulier : pas de training, juste des vêtements normaux et un air nonchalant sur le visage. Pearl avait supposé qu'il venait tout simplement se faire une idée d'à quoi ressemblaient les cours ; il y avait des gens comme ça, parfois, qui venaient assister à une séance en spectateur pour ensuite décider si ça leur convenait ou non.

Maintenant, pourtant, elle commençait à douter que ce soit vraiment le cas. L'inconnu n'avait même pas pris la peine de se munir d'une des épées du centre. Il se contentait d'observer les autres, non avec l'air du curieux qui se renseigne, mais avec l'air de celui qui n'est là que pour se moquer. Pearl fronça les sourcils, un peu agacée, et tenta de reprendre son cours sans faire de commentaires - à quoi bon ? Probablement ne reviendrait-il plu après la fin de cette leçon - quand il prouva ses mauvaises intentions avec un geste méprisant, pouce vers le bas.

Le résultat ne se fit pas attendre. Pearl avait toujours insisté sur l'importance du respect pendant des cours, et l'attitude du nouveau venu ne plaisait à personne. Les gens semblaient choqués, furieux, et la prof ne pouvait plus se permettre d'ignorer la situation.

Elle murmura un dernier conseil à la jeune femme qu'elle était en train d'aider et s'approcha de l'homme, s'efforçant tout de même de ne pas monter la voix. Elle savait que bon nombre des participants à la leçon avait les yeux sur elle, mais ce n'était pas une raison pour commencer un scandale. Elle espérait régler les choses rapidement, sans encombres.

-"Excusez-moi, mais si c'est pour afficher ce genre d'attitude, ça ne sert à rien de venir en cours."

Elle désigna la porte d'un mouvement de tête, comme pour lui demander de s'en aller avant de causer plus de problèmes.

-"Je n'ai pas besoin d'élèves qui ne sont pas là pour apprendre."

Bien sûr, s'il s'excusait, elle n'aurait pas de problème à oublier cette histoire et l'intégrer dans le groupe... Peut-être était-ce juste un malentendu. Une part d'elle ne pouvait pourtant pas s’empêcher d'en douter.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Nicolas Brown de Gangsta
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/03/1990
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 28
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : C'est compliqué
▌AVENTURES VÉCUES : 38
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Holland Novak
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Tom Hardy (en reflexion)
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 04/07/2016


MessageSujet: Re: Talk shit, get hit ★ ft Nicolas   Sam 17 Déc - 21:42


Nicolas se fichait pas mal de son attitude nonchalante et même de la moquerie dont il pouvait faire peur en ce moment. A croire que des années à être raillé par les autres suffit à vous rendre tout aussi aigri et agressif qu'eux. Et puis, ce cours c'était une véritable blague. Oui, ce sont des amateurs, mais c'était totalement naze et ça l'amusait de voir autant de nullité réunie en un même lieu. Aucun d'eux n'a idée de ce que c'est de se battre. Aucun d'eux ne sait ce que c'est de mettre sa vie en jeu. Aucun d'eux ne peut comprendre le vrai sens du mot duel... d'un duel jusqu'à la mort. Alors oui, il peut se permettre de se moquer, vu qu'il ne ferait qu'une bouchée d'eux. Même un indexé de niveau D/2 pourrait les avoir facilement en étant à moitié malade. L'idée le fit ricaner silencieusement dans son coin. Oui, tout ce spectacle était vraiment affligeant.

A présent qu'il s'était fait remarquer par son attitude qu'on peut qualifier de déplacé, les regards oscillaient entre lui et la prof. On dirait bien que les élèves étaient tous en attente d'une réaction de leur maître. C'est d'ailleurs ce qu'il attendait et elle ne tarda pas à s'approcher de lui. Ses yeux fixaient ses lèvres, le seul moyen pour lui de savoir ce qu'elle était en train de lui chanter. Oh, elle était en train de croire qu'il voulait participer à ce cours aussi minable et pathétique ? Ceci lui fit lâcher un petit rire moqueur avec son grand sourire un poil carnassier. Elle n'avait donc pas besoin de personne qui ne veulent pas apprendre. Oh, mais il n'a pas besoin d'apprendre. Depuis son plus jeune âge c'est un As du sabre, Warwick pourrait lui dire ! La porte qui était à côté de lui et qu'elle lui avait montré précédemment ne l'intéressait pas, car il avait nullement l'envie de s'en aller.

Silencieusement, il prit sa grande boite à poster et en retira le capuchon avec un léger "plop" qu'il ne pouvait pas entendre. Les élèves semblaient surpris, ne comprenant rien à la situation. Puis, il plongea sa main dedans pour en sortir un grand Katana rangé dans son fourreau noir laqué et brillant. Quelques gravures dorées étaient présentes sur le haut du fourreau, ainsi qu'une lettre et un chiffre "A/0", son ancien rang d'Indexé quand il était à Ergastulum. Son sourire se fit plus large et plus amusé. Sa main droite se posa sur la garde de son arme et lentement, alors que sa main gauche tenait son fourreau, il retira la lame. Oui, il avait envie de la défier, de montrer à ce petit monde ce que c'est de maîtriser une arme comme la sienne. En plus de ça, la nuit était tombée, il n'aurait donc aucune difficulté à faire le "singe". Bien sur, il est hors de question d'utiliser une épée en bois. Le meilleur apprentissage reste d'utiliser une vraie arme et d'en supporter la douleur si jamais on se blesse. Nick n'attendait pas une quelconque réponse de la prof et il n'avait pas l'intention d'exprimer oralement son souhait de la combattre. De toute manière, c'est trop fatiguant de parler. Elle n'a que quelques secondes pour se saisir d'une arme qui justifie ce nom avant qu'il ne l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bold, precise, experimental
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Pearl (Steven Universe)
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 21/05/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire, cherchant à oublier les histoires de cœur passées...
▌AVENTURES VÉCUES : 120
▌PSEUDO : Koo koo
▌MULTI-COMPTE : Rick Sanchez
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Laura Carmichael
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 22/10/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Force surhumaine - Génération d'une lance - Génération d'hologrammes
Relations: -

MessageSujet: Re: Talk shit, get hit ★ ft Nicolas   Mer 21 Déc - 9:16

talk shit, get hit
pearl & nicolas
L'homme ne prit même pas la peine de lui répondre, ce qui déplut énormément à Pearl, qui pensait pourtant avoir été des plus polies vu les circonstances. Pourtant, même si elle le trouvait désagréable, elle ne s'attendait pas à ce qu'il sorte une véritable arme blanche en plein cours.

C'est pourtant ce qui se passa. Elle l'observa ouvrir le tube en carton qu'il transportait depuis son arrivée - et, contrairement à ce qu'on aurait pu croire, il ne contenait pas une simple affiche. Le katana qu'il en sortit était très beau, il fallait le reconnaître : le fourreau en était noir et brillant, parcouru de symboles dorés que Pearl ne connaissait pas... Très joli, oui, et elle aurait normalement été heureuse de le voir car elle aimait les épées en tout genre, mais... Elle était en cours, elle avait des élèves sous sa responsabilité, elle ne connaissait pas les intentions de cet homme, et tout ça était globalement très déplaisant.

Elle se positionna sur la défensive par réflexe. L'homme dégainait lentement son arme ; elle même n'en avait aucune à la main, et elle savait très bien que les épées d'entraînement en bois ne vaudraient rien de bon face à une telle lame.

Heureusement sa propre arme n'était pas loin. Elle l'avait utilisée pendant sa démonstration au début du cours, et l'avait déposée dans un présentoir avant d'aller observer ses apprentis de plus près... Ce n'était pas une très bonne épée, juste un modèle basique et pas terrible qui appartenait au centre sportif, mais au moins, c'était du métal.

Bien sûr... elle avait aussi une troisième option. Le soir venait de tomber, ses anciens pouvoirs devaient être de retour. Et avec eux, elle n'était jamais désarmée... elle pouvait générer des lances à l'infini juste par un effort de concentration. Elle aurait préféré ne pas en arriver là devant ses élèves, pourtant. Ils risqueraient de trouver ça étrange - elle s'en serait moquée dans n'importe quelles circonstances, mais, sur son lieu de travail, ça semblait... inapproprié.

-"Allez-donc vous asseoir, s'il vous plait"
, demanda-t-elle à ses élèves qui observaient la scène avec des yeux ronds. "En vitesse."

Ce serait rapidement réglé, si cet homme voulait se battre, elle était parfaitement capable de le faire et ne s'imaginait pas échouer un seul instant. Elle fit quelques pas en arrière et se saisit de l'épée sans quitter son opposant des yeux, et la brandit devant elle, attentive.

-"Monsieur, je vais vous demander de ranger cette arme, maintenant"
, ordonna-t-elle sans y croire. Elle se préparait déjà à parer un coup.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Nicolas Brown de Gangsta
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/03/1990
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 28
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : C'est compliqué
▌AVENTURES VÉCUES : 38
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Holland Novak
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Tom Hardy (en reflexion)
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 04/07/2016


MessageSujet: Re: Talk shit, get hit ★ ft Nicolas   Mar 27 Déc - 23:43


Vous pouvez être sûr que le lendemain, Warwick sera au courant de ça et qu'il risque fortement de crier sur Nick... C'est une chance qu'il soit sourd ! Il se contentera de le regarder gesticuler dans tous les sens en ouvrant grand la bouche pour exprimer sa colère de l'idiotie qu'il aura commit. Lui, se contentera de le regarder avec un air blasé montrant parfaitement qu'il se fiche pas mal de tout ça. Tant qu'il ne tue personne, ça devrait aller, non ? Les élèves, il s'en fiche, ils n'ont pas le niveau et quand ils le verront combattre aucun n'aura le courage de ramener sa fraise. Quant à la prof, il ignore son niveau et il espèce sincèrement qu'elle est meilleure. Vu son sang-froid face aux réactions de Nicolas, il espère qu'elle est un minimum douée pour le distraire.

Sans peur, il avait sorti son katana de son étui, autant montrer ses intentions tout de suite. La prof avait l'air méfiante, elle savait ce qui allait se passer. Son regard ne faisait pas attention à ses lèvres, mais vu le mouvement des élèves vers le mur, elle leur avait sûrement indiqué de s'éloigner pour leur propre sécurité. Ceci le fit doucement sourire, c'est ça, elle fait bien de protéger ses pauvres nuls sans valeur. Ce qu'elle dit par la suite, il le vit et à sa demande, il se contenta d'élargir son sourire pour qu'il paraisse carnassier et de secouer la tête négativement pour indiquer qu'il avait nullement l'intention de ranger son sabre.

Nicolas fit un pas en avant, puis un second, se rapprochant vers la prof. Non, il ne l'attaquait pas, mais lui indiquait que ça pourrait bientôt commencer. Cela serait tout de même mieux qu'elle se saisisse d'une vraie arme. Le jeune homme garda une main libre et la leva en l'air, les cinq doigts bien écartés pour avoir sa main grande ouverte. Il baissa un premier doigt, laissa quelques toutes petites secondes avant d'en baisser un deuxième. C'était un décompte, elle avait à peu près cinq secondes pour prendre son arme et se défendre. Quand il baissa le cinquième et dernier doigt, il sortit sa lame et fonça droit sur la jeune femme, arme ou pas arme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bold, precise, experimental
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Pearl (Steven Universe)
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 21/05/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire, cherchant à oublier les histoires de cœur passées...
▌AVENTURES VÉCUES : 120
▌PSEUDO : Koo koo
▌MULTI-COMPTE : Rick Sanchez
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Laura Carmichael
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 22/10/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Force surhumaine - Génération d'une lance - Génération d'hologrammes
Relations: -

MessageSujet: Re: Talk shit, get hit ★ ft Nicolas   Lun 2 Jan - 22:58

talk shit, get hit
pearl & nicolas
Pearl avait peut-être l'air frêle et coincée, mais elle était une vraie combattante. Elle avait appris, seule, à manier l'épée, alors que son monde lui disait qu'elle ne pouvait pas se battre. Elle s'était élevée au dessus de sa condition de servante pour devenir une adversaire redoutable au combat, avait participé à une guerre sans rechigner à se retrouver sur le front, et avait passé des millénaires à affronter des mutants monstrueux dans un monde qui n'était pas le sien. Elle ne se considérait pas comme quelqu'un de violent, mais son expérience lui avait quand même appris quelque choses : contre certaines personnes, tout raisonnement était inutile. Bien sûr, un combat physique n'était jamais la solution idéale... mais parfois, il n'y avait pas le choix : il fallait passer par là.

Ceci était probablement une de ces situations.

L'homme levait la main, présentant cinq doigts levés, en baissant un. Il n'avait toujours pas prononcé un seul mot, mais le message était clair. Un décompte... Il voulait son combat, et il allait l'avoir.

Pearl soupira, de plus en plus en colère. La situation commençait à fortement l'énerver. Le pire devait être le large sourire de l'inconnu, son air satisfait et ses manières désagréables. Cette confiance, alors qu'il ruinait son cours ! Son visage à elle, en tout cas, était loin d'être souriant. Elle était bien trop mécontente pour ça.

Déjà, l'inconnu ne montrait plus que trois doigts. Qu'il en soit ainsi... Elle ferma brièvement les yeux, et se munit de l'épée de métal dont elle se servait toujours pour faire ses démonstrations en classe. Que ces élèves observent ! Avec un peu de chance, au moins, cette stupide histoire pourrait leur offrir un exemple de combat intéressant. Elle leva l'épée devant elle, sur la défensive, prête à esquiver le premier coup de l'inconnu. Il allait bien voir à qui il avait affaire !

Elle ne dit plus rien, imitant le mutisme de l'homme tandis qu'elle se concentrait sur le combat qui allait avoir lieu.

Finalement, il abaissa son dernier doigt et, comme promis, attaqua.

Pearl se décala sur le côté pour éviter le coup et leva son épée. Les lames s'entrechoquèrent... Bien sûr, il y avait une différence de qualité très claire entre les deux armes. Celle de Pearl appartenait au centre sportif, et elle avait connu des jours meilleurs. Un peu émoussée, mal équilibrée, elle suffisait pour les démonstrations de l'enseignante, mais face à un beau katana, elle ne faisait pas le poids. Pearl espérait compenser par son talent et son expérience, et achever le combat rapidement, avant que l'épée ne puisse recevoir de dégâts. Elle 'était pas sensée abîmer le matériel du centre ! Au pire, il lui restait les armes bien plus solides que ses pouvoirs de gemme lui permettaient de générer... mais elle ne voulait pas en arriver là.

Elle fit une pirouette sur le côté pour se dégager et attaqua rapidement, cherchant à mettre un terme à cette histoire.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Talk shit, get hit ★ ft Nicolas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Talk shit, get hit ★ ft Nicolas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NBA Talk shit
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Yann décide de se ranger(Florian et Nicolas)
» Plizyè Depite Chanm bas la se gason makomè selon depite Nicolas Descotes
» pour Nicolas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STORY CITY :: Story City :: Neverland Street-
Sauter vers: