Partagez | 
 

 Pansy Gum [feat. Machi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ces yeux. Ce regard. Cet esprit...J'ai envie...de te détruire
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE : test test
▌JE SUIS : Hisoka Morou de Hunter X Hunter
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 06/06/1988
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Celibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 1154
▌PSEUDO : Nono
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jai Courtney
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 03/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Zone valable pour les personnages qui avaient un pouvoir avant. Les pouvoirs ne sont pas disponible le jour.
Relations:

MessageSujet: Pansy Gum [feat. Machi]   Dim 27 Nov - 21:32


Pansy Gum

Quand deux vieilles connaissances se retrouvent est-ce que ça fait des étincelles ? feat. Machi



Hisoka n'explique pas la raison de son arrivée dans ce monde si différent du sien. Ceci pourrait très bien être une sorte d'île isolée et caché par le Nen, un peu comme Greed Island ou se déroulait ce soit disant jeu vidéo. Mais ça n'avait rien d'un jeu vidéo, c'était la réalité ! Bref, tout ça pour dire que l'explication pourrait être la même. Pourtant, il a la sensation que c'est tout autre. D'ailleurs, il trouve ça bien dommage de ne pas avoir croisé Gon ou Kirua, ce sont ses "jouets" préférés. Quoi qu'il arrive, ce monde ne change pas ses plans, un jour où l'autre, les garçons seront assez forts pour être des adversaires intéressants. De même, il n'oublie pas le chef de la Brigade Fantôme, il veut le battre, il veut ce combat et il sait que ça finira par arriver tôt ou tard.

Les mains dans les poches, il se baladait dans les rues, un chewing-gum dans la bouche pour faire de jolies bulles éclatant avec un "PAC". Cette ville est ennuyante, il n'a pas eu l'occasion de croiser des gens à défier et surtout, il n'y a pas de "pouvoir". Enfin... sauf la nuit, c'est le seul moment où il peut utiliser ses capacités et redevenir redoutable. Alors qu'il était dans ses pensées et qu'il shoota dans un cailloux, il remarqua un papier sur le sol. Un petit flyer rectangulaire parlant d'une boutique de couture. Mouais, rien de très intéressant. Le jeune homme allait jeter le papier quand finalement il regarda de plus près ce morceau de papier. Une boutique de couture... fil... aiguille... Un large sourire étira ses lèvres faisant naître en lui de vieux souvenir.

D'un pas décidé, il suivi l'adresse indiquée pour retrouver ce magasin. Quelque chose lui disait que ce n'était pas un hasard, s'il était tombé sur ça. Peut-être qu'il devrait attendre la nuit pour y aller... histoire que ce soit plus amusant. Oh oui, c'est ce qu'il va faire. La nuit tombe plus tôt à cause de l'Hiver, il pourra avoir ses pouvoirs avant que la boutique ne soit fermé. Le jour commença doucement à décliner vers 17h30, laissant l'obscurité absorber la lumière avec une rapidité déconcertante, mais personne n'y faisait jamais attention. La lumière de la boutique l'attira tel un papillon de nuit allant brûler ses ailes sur les flammes d'une bougie.

Sa main droite poussa la porte et avant que la petite cloche en haut de la porte ne sonne, il utilisa son Nen pour bloquer la clochette afin qu'elle ne fasse aucun bruit. C'est toujours plaisant d'utiliser sa puissance. La porte se referma tout aussi silencieusement. Afin de passer inaperçu, il utilisa le In, afin de rendre sa présence imperceptible. C'est amusant de faire ça. Ainsi, il se balada dans le magasin presque vide, observa les différentes sortes de fil, les aiguilles, les boutons et autres objets servant à la couture. Et d'un coup, il relâcha son Nen pour prévenir de sa présence. Il était sûr que la personne ici présente venait de son monde, il le sentait au Nen qui se dégageait de cet endroit. Est-ce qu'elle va prendre ça pour une agression ? Hum, il serait bien curieux de le savoir !

_________________

♠️ Hisoka ♠️
Start up from a solitary planet ; again. But there's a language that I never spoke.And it's clogging up inside my throat. Electric connections, that were dormant now ingite. It's like another part of sight. A second eyelid that was closed before. 
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The one that sews the flesh
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Machi de HunterXHunter.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 31/10/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire.
▌AVENTURES VÉCUES : 59
▌PSEUDO : Juniel.
▌MULTI-COMPTE : Aucun.
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Charlotte Free.
▌CRÉDITS : ® Bazzart.
▌ICI DEPUIS : 09/11/2016
Localisation : Dans ton c*l.


MessageSujet: Re: Pansy Gum [feat. Machi]   Jeu 1 Déc - 11:16


PANSY GUM Ft. Hisoka
“Comme l'ombre de mon aiguille, la vie passe ainsi, tout en semblant immobile.”

Juste un peu de musique pour apaiser les mœurs. Ici et la bas on appelle ça du "Jazz". Cette musique à des vertus apaisantes, elle aide à oublier nos plus odieux souvenirs, nos peines et nos remords. Adieu l'angoisse et les inquiétudes, et bonjour à la détente et l'apaisement. Dans le cas de la jeune femme, ce style de musique l'aidait à se concentrer sur ses taches, sur ses multiples commandes. C'est d'ailleurs avec un certain calme et une pointilleuse attention qu'elle passa sa journée derrière sa machine à coudre, sans se blesser, sans perdre patience contrairement aux précédents jours. Le froid aurait bien pût lui geler les doigts qu'elle continuait sa tâche jusqu'à fin d'après-midi. L'une de ses mains se décollait du morceau de tissu qu'elle tenait pour débrancher son outil de torture qui lui brisait plus les tympans de par son bruit qu'autre chose. Le calme et la quiétude s'empara alors des lieux, ne laissant que les douces notes produites par le piano du vieux vinyle s'éparpiller dans l'atmosphère.

Son regard neutre se posa alors sur l'extérieur de son établissement, presque plus personne ne déambulait dans les rues, contrairement au début d'après midi. La nuit avait pointée le bout de son nez, obscurcissant la rue et permettant ainsi aux quelques lampadaires de fonctionner. C'était ça, l'inconvénient de l'hiver. La lueur du jour s'en va à une vitesse fulgurante alors que la nuit, elle, prend ses aises durant de bonnes heures. Machi, elle n'aimait pas spécialement la nuit. La nuit lui rappelait que trop la fille qu'elle était avant d'être cette banale couturière. Elle s'était promise de ne rien faire ici, de ne pas se faire remarquer histoire de ne pas s'attirer les mauvaises ondes extérieures, alors, quand les six heures de fin d'après midi approchaient, la jeune femme décida de fermer boutique, histoire de rentrer plus vite chez elle et de se barricader au chaud à l'intérieur de sa demeure.

Comme à ses habitudes, la jeune femme fit son petit rangement quotidien , sans prendre la précaution de fermer la boutique. Elle s'absenta durant plusieurs minutes dans l'arrière boutique, jusqu'à ce que cet odieux pressentiment et ressenti ne l'interpelle. Sa silhouette s'immobilisait nette, alors que ses yeux se levaient sur le mur face à elle. Au fond d'elle, elle pouvait la sentir, cette nouvelle présence subite, presque malsaine non loin d'elle. Cette présence qui lui donna des frissons partout sur le corps. C'est cette même présence d'ailleurs, qui l'incita à quitter l'arrière boutique pour regagner l'entrée d'une démarche assurée et lente. De nouveau face à son comptoir, la demoiselle jeta un bref regard quasiment dédaigneux sur la seule personne présente dans le magasin.«  C'est fermé. » lâcha t-elle froidement en croisant les bras contre sa poitrine.

Son but n'avait pas changé malgré l'obscurité. Elle restait la même Machi fraîchement débarquée dans cette ville. Intérieurement, la jeune femme luttait face à ses ressentis et ses capacités qui la poussaient toujours à se méfier d'autrui, à analyser le petit monde qui l'entourait et la en l’occurrence, cet homme, qui lui ressemblait bien plus qu'elle ne l'aurait pensé. «  Revenez demain, je ne prends plus aucune commande à partir de cette heure la ou alors appeler à ce numéro et je tâcherais de vous répondre. » Répondit-elle toujours aussi froide et distante en attrapant une de ses fameuses cartes de visite pour la tendre à l'individu. Dessus, était inscrit en caractère gras nom et prénom de la demoiselle, mais aussi numéro de téléphone de la boutique et les différents services proposés par la boutique. Qu'il le veuille ou non, il allait devoir déguerpir et vite avant que la belle ne cède à son impulsivité et ne le fasse sortir par ses propres moyens.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ces yeux. Ce regard. Cet esprit...J'ai envie...de te détruire
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE : test test
▌JE SUIS : Hisoka Morou de Hunter X Hunter
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 06/06/1988
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Celibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 1154
▌PSEUDO : Nono
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jai Courtney
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 03/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Zone valable pour les personnages qui avaient un pouvoir avant. Les pouvoirs ne sont pas disponible le jour.
Relations:

MessageSujet: Re: Pansy Gum [feat. Machi]   Mer 7 Déc - 23:23


On dirait bien que sa visite n'est pas vraiment apprécier. En fait, quand la demoiselle osa enfin montrer le bout de son nez, elle avait cet air froid et renfermé. Oh, c'est tellement triste d'avoir une tête de cochon pareil. Toutefois, l'attitude de la demoiselle ne lui fit ni chaud, ni froid. Il se contenta de la regarder sans pour autant dire quoi que ce soit. Seul un sourire amusé se dessina sur son visage alors qu'elle annonçait qu'elle ne prenait plus la moindre commande à cette heure si tardive. Ça tombe bien, car il n'avait pas la moindre intention d'acheter quoi que ce soit. Non, Hisoka était là en touriste, en repérage afin de voir si la patronne était bien la personne qu'il pensait. Il en eut la certitude une fois la carte de visite entre ses doigts. Le nom affichait sur la carte ne pouvait pas le tromper, c'était bien elle, l'un des membres de la brigade fantôme. Son sourire s'élargit davantage et il se permit de jouer avec la carte de visite. Toujours aussi habile, il la fit passer entre ses doigts avant de la faire disparaître comme par magie pour avoir à la place une carte de jeu dans les mains. C'était une manière pour lui d'espérer qu'elle le reconnaisse, même si s'était peut-être le cas. Puis son autre main passa dans sa poche droite pour sortir le reste du paquet.

"Machi ! Devrais-je dire que c'est un plaisir de te revoir ?" demanda le magicien en balançant plusieurs cartes renforcées par le Nen pour qu'elle se plante sur le comptoir. Avec ça, si elle ne le reconnait pas, c'est grave où alors, il s'est trompé de personne, mais ça il en doute grandement. Il ressentait bien son Nen, le genre qu'il avait déjà ressentit, pas comme l'étrange aura qui s'échappe des habitants de cette ville. "Tu pourrais au moins faire semblant d'être contente de me voir !" se permit-il d'ajouter en reprenant ses trois cartes pour les remettre dans le paquet. Le jeune homme serait bien curieux de savoir si la brigade fantôme est là et si elle est toujours active ? Après tout Machi est là ! "Est-ce que les autres sont là ? Je me demande si Kuroro est toujours cassé ?" En disant cassé, il fait référence à ce que lui a fait Kurapika, l'empêchant de se servir de son Nen. Si le chef de la brigade est encore sous l'effet de "sort" il est toujours aussi inintéressant pour notre magicien.

Le regard du clown parcouru la boutique, il n'aurait pas du tout imaginé Machi devenir une honnête commerçante, pas en ayant fait partir de la brigade fantôme en tout cas. D'ailleurs, c'est même assez étrange de la voir exercer dans une boutique qui concerne la couture, bien qu'elle soit douée dans ce domaine là. "Ta nouvelle petite vie n'est pas trop ennuyante ?" Personnellement, Hisoka s'amuse surtout la nuit. Il n'aime pas être démuni de sa force. Et puis, il y a bien plus d'adversaire à sa taille quand le jour a disparu.

_________________

♠️ Hisoka ♠️
Start up from a solitary planet ; again. But there's a language that I never spoke.And it's clogging up inside my throat. Electric connections, that were dormant now ingite. It's like another part of sight. A second eyelid that was closed before. 
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The one that sews the flesh
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Machi de HunterXHunter.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 31/10/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire.
▌AVENTURES VÉCUES : 59
▌PSEUDO : Juniel.
▌MULTI-COMPTE : Aucun.
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Charlotte Free.
▌CRÉDITS : ® Bazzart.
▌ICI DEPUIS : 09/11/2016
Localisation : Dans ton c*l.


MessageSujet: Re: Pansy Gum [feat. Machi]   Ven 16 Déc - 14:39


PANSY GUM Ft. Hisoka
“Comme l'ombre de mon aiguille, la vie passe ainsi, tout en semblant immobile.”

Neutre. C'était de cette manière qu'elle observa l'individu qui lui fit face. La couturière qui pensait pouvoir enfin mener une existence paisible et presque sereine était bien loin du compte. Bras croisés contre sa poitrine, c'est avec une certaine stupeur qu'elle fut spectatrice de ce petit tour de passe passe magique que seul un homme qu'elle avait connu avait le don de faire. Un homme. Un magicien fou. Ce côté sournois et malsain à la limite de la perversité, ses sourires mi amusés mi sadiques et cette façon de s'adresser à elle. Hisoka. Ses doutes furent confirmés à l'instant ou un ensemble de cartes se plantaient dans son comptoir, tout comme le fait qu'il semblait, lui, ravi de la revoir. Ce n'était pas son cas à elle, disons qu'avec cet homme, les choses ne sont ni positives, ni négatives. Il est le genre de plaisantin qui ne l'amuse pas, mais qu'il était préférable d'avoir auprès de soi, que l'inverse.

Un dangereux psychopathe, un être pervers qui n'hésiterais pas à un seul instant à abattre quiconque se dresserait sur son chemin, amis ou ennemis, alors face à ses sourires et ses mots, la belle resta immobile , bras croisés, à l'observer dans un premier temps, soufflant au final quand ce dernier énuméra le mot Kuroro et "vie trop ennuyante"? Elle ne l'était pas spécialement, jusqu'à ce qu'il déboule dans sa boutique pour tout remettre en question comme il avait l'habitude de le faire déjà dans leur monde. «  Parce que tu t’intéresses aux autres maintenant? C'est nouveau.. » Souffla t-elle presque amusé à son tour en frôlant du bout des doigts la surface boisée de son comptoir, à l'endroit exact ou les trois cartes s'étaient retrouvaient plantées plus tôt. Sa silhouette fluette avança pas à pas avec une extrême lenteur en direction de la porte d'entrée de sa boutique avant qu'elle n'attrape une clef dans la poche de son gilet afin de verrouiller la boutique. «  Tu m'excuseras mais ça me gênerait beaucoup que d'éventuels clients passant par ma boutique ne voient tes petits tours de passe-passe. Hi-so-ka. » Son prénom, elle l'articulait, syllabe par syllabe pour clairement lui faire comprendre qu'elle avait bel et bien comprit à quel genre d'individu elle avait affaire, et même qu'elle l'avait reconnu. Il n'en serait que plus ravi, presque fier et cela suffit pour agrandir le sourire de la couturière qui au delà de l'amusement devint presque malsain à son tour.

«  Au risque de te décevoir, je n'ais encore vu personne de la brigade en ville.. Et ce n'est pas plus mal au final. » Ajouta t-elle dernièrement pour elle même en se retournant pour plaquer son dos contre la porte et refaire face au clown qui lui s'amusait à observer les différentes babioles se trouvant en boutique. «  Ma nouvelle vie me plaît et contrairement à toi, j'essaye de ne pas être un oiseau de nuit et d'attirer l'attention sur moi. » Un bien drôle d'oiseau de nuit qui risquait de faire des nuisances à sa réputation en ville. Machi était certes froide et pas très appréciés de certains, mais au delà de ça, elle restait quelqu'un de respectueuse et courtoise, après tout, ses pantins de la société étaient un peu son gagne pain. «   Alors.. Qu'est-ce qui t'amènes si ce n'est pour me montrer tes derniers tours de magie dont je me passerais bien au final? » La belle ne semblait pas disposée à garder sa langue dans sa poche et ce face à lui, si il y avait bien quelqu'un qui l'insupportait c'était bien lui, elle espérait sincèrement qu'il est une bonne raison de venir jusqu'ici, et de toute manière, il n'avait pas d'autres choix que de le lui dire si il souhaitait repartir à ses occupations, non seulement elle lui bloquait la sortie mais la porte derrière elle était fermée à clef, clef qu'elle remit sagement à l'intérieur de sa poche.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ces yeux. Ce regard. Cet esprit...J'ai envie...de te détruire
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE : test test
▌JE SUIS : Hisoka Morou de Hunter X Hunter
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 06/06/1988
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Celibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 1154
▌PSEUDO : Nono
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jai Courtney
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
▌ICI DEPUIS : 03/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Zone valable pour les personnages qui avaient un pouvoir avant. Les pouvoirs ne sont pas disponible le jour.
Relations:

MessageSujet: Re: Pansy Gum [feat. Machi]   Mer 21 Déc - 0:08


Machi pensait-elle vraiment qu'il puisse s'intéresser aux autres ? Sa question n'avait qu'un seul but, savoir si des adversaires à sa taille était en ville. Car ce n'est pas vraiment les habitants de Story City qui vont rendre un combat palpitant. Ce qui intéresse Hisoka c'est le challenge et pour le moment, il n'a trouvé personne digne de ce nom. Oh, il est bien loin le temps où il pouvait battre ou espérer battre des gens qui sont forts. Il pense notamment à Gon, lui qui était si prometteur, ça serait tellement dommage qu'un autre que lui le tue. C'est sa proie, c'est une chasse gardée. On peut dire la même chose de Kirua, lui aussi à du potentiel, surtout quand on sait de quelle famille il vient. Enfin... étant donné qu'il est le petit frère d'Irumi, il ne peut pas trop s'attaquer à lui comme il veut. Le grand frère pourrait être en colère s'il lui fait du mal. Il faut dire que sa relation avec le petit Kirua est assez particulière. "Je cherche juste à savoir s'il y a de la distraction en ville. On ne peut pas vraiment dire qu'il y ait des gens de taille à affronter ici. C'est d'ailleurs d'un ennuie..." souffla-t-il en montrant que ça avait tendance à légèrement l'agacer. Ce n'est pas comme s'il pouvait trouver un boulot normal. Être Hunter ça lui allait très bien. Des gens à tuer, à affronter, des monstres à battre. C'était le genre de choses faites pour lui. Mais ici... la vie est tellement normale...

La jeune femme alla fermer la porte à clef, trouvant pour simple excuse qu'elle ne voulait pas qu'un potentiel client puisse voir les tours de passe-passe dont il est capable. Ceci le fit doucement rire. Et il réplique, juste pour l'embêter : "Ou alors, tu as une toute autre idée derrière la tête..." Un léger sourire pervers vint compléter sa réplique. Quoi, il a bien le droit de s'amuser ? Et ce n'est pas comme si s'était la première fois qu'il faisait une allusion de ce type à Machi. Il faut dire qu'elle est mignonne la petite ! Mais ce n'est pas le genre de femme facile qui tombe dans les bras du premier venu, encore moins dans ceux d'Hisoka et de sa folie. Quoi qu'il en soit, elle l'avait bien reconnu et il en était fier. Au moins, il marque encore les esprits et elle se souvient de lui. En même temps, comment pourrait-elle oublier l'ancien numéro 4 de la brigade fantôme.

Juste après, elle apprit au magicien qu'elle n'avait pas vu le moindre autres membres de la brigade. Triste nouvelle. Mais si elle est là, ça laisse une chance qu'un jour où l'autre, ils fassent leur apparition ici. Et ce jour là... oh ce jour là sera un vrai bonheur, enfin à condition que Kuroro soit là, car il est le seul qui intéresse vraiment Morou. C'est quelque peu étrange qu'elle soit contente qu'il n'y ait personne d'autre ici. Après tout, elle devait bien apprécier les autres, nan ? C'est un très ancienne membre de la brigade, contrairement à Hisoka qui n'a été que de passage et il n'était même pas un vrai membre. C'était bien ses amis ? Sa famille ? A croire qu'il a dû se tromper sur son compte. "Toi... aimer cette vie ? Est-ce une blague ? Tu veux me faire croire qu'une vie rangée te convient ? Toi qui faisait partie de la bridage fantôme ? Je suis sûr que si tes anciens compagnons pouvaient t'entendre, ils seraient plus que surpris !" Ceci n'était en rien une menace, mais une simple constations. Qui aurait cru que Machi voudrait devenir une sainte ? Quant à la raison de sa venue, n'a t'il pas le droit de croiser le chemin d'une vieille amie ? Si encore il peut le nommer ainsi. "J'imagine que l'ennuie m'a poussé ici. J'ai trouvé un flyer qui m'a mit la puce à l'oreille. Ma curiosité m'a poussé à venir jusqu'ici pour voir si c'était bien toi. Et Bingo ! Je ne me suis pas trompé ! Oh je sais, tu aurais préféré que je ne vienne jamais ici. Mais quand même, il fallait bien que je passe te faire mes salutations, ne serait-ce que par simple politesse !" Non, ne croyait pas que c'est de la politesse. Au fond, c'est juste de la curiosité. Et puis, elle est la première qu'il croise, qui vient de son propre monde

_________________

♠️ Hisoka ♠️
Start up from a solitary planet ; again. But there's a language that I never spoke.And it's clogging up inside my throat. Electric connections, that were dormant now ingite. It's like another part of sight. A second eyelid that was closed before. 
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pansy Gum [feat. Machi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pansy Gum [feat. Machi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Pansy Parkinson
» Pansy Parkinson
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Pansy Parkinson in the place!
» Just the same //feat Matt'//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STORY CITY :: Story City :: Wonderland Avenue-
Sauter vers: