Partagez | 
 

 Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Holland Novak de Eureka Seven
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/03/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : En couple
▌AVENTURES VÉCUES : 27
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Nicolas Brown
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Scott Eastwood
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
La promesse que nous nous sommes faite ce jour-là a été brisée et dispersée. En morceaux de souvenirs passionnés. Même si je me réveille de ce rêve que nous avions fait tous deux. Je n'oublierai pas ces sentiments, jamais.

▌ICI DEPUIS : 06/09/2016


MessageSujet: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Dim 18 Sep - 22:55

Un nouveau jour s'était levé sur Story City. Certains auraient pu dire que c'est un jour de plus au paradis. La vie est presque parfaite ici, calme, sans guerre, sans problème d'invasion de vie extraterrestre... Une vie simple dont n'importe qui peut rêver. Holland arrive pourtant à regretter par moment son monde. Et pourtant... la vie était loin d'être marrante. Peut-être qu'il continue d'y penser, car ses regrets ne l'ont pas quittés. Les horreurs qu'il a commise sont toujours là dans un coin de sa tête. Oui, il est toujours hanté par son passé, par le fait d'avoir tué des gens... non de les avoir massacré sous les ordres de son frère qui prétextait que s'était des terroristes... Et lui... oui lui qui a cru à ses mensonges, qui a suivi les ordres tel un bon petit soldat... Ce genre de pensée lui donne envie de vomir, il se dégoûte lui-même d'avoir aussi bête. De tout ça, il ne dira rien à Tahlo, elle essaie toujours de le rassurer, de lui dire qu'il doit vivre avec ça et l'oublier. C'est le passé, une autre vie, une vie lointaine qu'il doit oublier. Pourtant, il ne peut pas, c'est impossible.

Ce matin, alors qu'il s'était réveillé en sueur après un cauchemar lui faisant de nouveau vivre le massacre de Ciudades del Cielo, il a décidé de sortir. Sa planche de surf sous le bras, il est parti en direction de la plage, c'est le seul endroit où il se sent vraiment libre. Une fois en short, il couru à travers les vagues, se fichant pas mal de la froideur matinal de l'eau. Allongé à plat ventre sur sa planche, il rama à l'aide de ses bras pour s'éloigner du bord et se retrouver au meilleur endroit pour prendre les vagues. Il guetta la meilleure, la plus belle, celle qui allait le faire vibrer et rêver. Et quand elle arriva, il se mit debout sur sa planche et glissa sur l'eau comme il le faisait autrefois dans les airs. Tout s'effaça autour de lui, la liberté venait de reprendre le dessus, son passé venait de s'effacer... Une bonne heure passa à prendre les vagues encore et encore jusqu'à ce qu'il se décide de faire une pause. De toute manière, la mer était devenue plus calme. Ses pieds foulèrent le sable sec jusqu'à un coin un peu tranquille. De toute manière il était encore tôt, trop tôt pour voir les gens débarquer en nombre. Sa planche plantée dans le sable, il s'assit contre et regarda l'horizon avec un air nostalgique.

Un peu plus sur sa gauche, il remarqua une jeune femme qui marchait, elle avait l'air de prendre le fait et d'apprécier les embruns. En même temps, c'est difficile de résister à ce genre d'instant unique. Un léger sourire passa sur son visage, mais disparu très rapidement en voyant un groupe d'hommes s'approcher d'elle. C'était peut-être des connaissances, mais ils n'avaient pas vraiment le style qui collait à la demoiselle.

_________________

♠️ Holland ♠️
Le vent souffle sur les plaines dépéries, et mes souvenirs reviennent lentement. Bien que je descende cette rue familière, Je ne peux pas faire marche arrière. Mon premier mensonge, mes derniers mots. Je fais semblant d'être fort, je déforme mes sentiments. Une réponse de la saison passée.  
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Lun 19 Sep - 17:43

Les hommes tous des obsédés, du moins c'est ce qu'elle allait finir par croire. En effet aujourd'hui, elle avait décidé de se promener sur la plage. Ce n'était pas pour se baigner, donc elle se contentait de se promener avec une robe de couleur bleu foncé. Elle ne tenait pas à se faire remarquer, comme d'habitude était détaché, en réalité, les seuls fois ou elle les attachait, c'était quand elle donnait ses cours de karaté, pour pas qu'elle ne soit gêné. Elle espérait être tranquille, elle n'avait rien mis de provoquant, pas de décolleté, pas de transparence, sa robe n'était pas trop courte. De toute évidence, ça ne servait à rien, car un groupe d'homme s'approcha d'elle, en apparence, ils devaient tous avoir la trentenaire. Ils n'étaient pas repoussant, mais elle n'était pas intéressé, il n'y a que son maniaque des enquêtes qui l'intéressait. L'un des types commença à lui faire des avances, elle lui annonça directement qu'elle n'était pas intéressé, mais il insistait. Quand il lui attrapa le bras, elle ne perdit pas de temps et lui fit une prise de karaté, résultat, le type se retrouva à terre. L'ennui c'était que ses copains se ramenaient et deux d'entre eux avaient des couteaux. Cela changeait la donne, car même si elle s'occupait d'un comme l'autre était armé, elle risquait de se faire poignarder. La jeune femme se mit en position de combat, le pire c'est que personne ne semblait avoir remarqué la situation. D'un côté, ces sales types n'allaient pas mettre en évidence leurs armes, un couteau ça pouvait être discret, par le passé, elle avait esquivé un coup de feu, mais il n'y avait qu'une personne à ce moment là. Aujourd'hui, ils étaient au moins cinq, elle n'était pas aussi forte que Makoto, c'était bien dommage. Dur de réfléchir dans ce genre de situation délicate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Holland Novak de Eureka Seven
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/03/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : En couple
▌AVENTURES VÉCUES : 27
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Nicolas Brown
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Scott Eastwood
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
La promesse que nous nous sommes faite ce jour-là a été brisée et dispersée. En morceaux de souvenirs passionnés. Même si je me réveille de ce rêve que nous avions fait tous deux. Je n'oublierai pas ces sentiments, jamais.

▌ICI DEPUIS : 06/09/2016


MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Mer 21 Sep - 23:20


Et dire qu'il pensait que dans cette ville il n'aurait pas à jouer les justiciers ! Oui, il a promit à Tahlo de ne pas se faire remarquer et de ne pas se mêler de choses qui ne le regarde pas. Mais vous pensez vraiment qu'il peut rester les bras croisés en voyant des gars s'en prendre à une jeune femme ? Merde, ils sont cinq contre elle ! C'est du harcèlement ! Vous savez quoi, il déteste ce genre de petites tapettes devant s'en prendre à plus faible ou juste à moins nombreux pour se sentir fort et viril. Il hésita un instant, au final, sa femme ne serait pas d'accord pour qu'une demoiselle se fasse embêter. Après tout, elle aussi s'était fait agresser par une bande d'idiot et Holland l'avait sorti de là ! Le jeune homme se mit debout et laissa sa planche de surf à sa place pour s'élancer vers le petit groupe. Personne ne l'avait remarqué, c'était tant mieux. De toute manière avec sa formation de militaire, il a largement les compétences de se déplacer silencieusement et de s'en prendre à ses sales types. Pourtant, il a décidé de ne pas faire dans la finesse. Ses jambes bougeaient s'en s'arrêter, courant très vite. Quand il ne fut qu'à un ou deux mètres, il sauta sur le type, genou droit en avant venant percuter la mâchoire de cet enfoiré. Au passage, le type tomba en arrière, totalement K.O vu la force du coup. Quand il atterrit sur le sol avec légèreté, il se mit en position de combat et observa les quatre types restant. Visiblement, il n'avait pas l'air content, il pestait et commençait à insulter Holland. Ceci le fit doucement sourire, comme si de simples mots allaient l'atteindre. "Je vous laisse une chance de vous tirer ! Sinon, je vous démonte le portrait !" Autant dire que c'est le genre de chose qui n'eut pas le moindre effet, autre que les énerver davantage. Novak esquiva les coups de pied du plus proche pour riposter avec un coup de poing directement dans l'œil, oh ça devait faire mal ça ! "On ne vous a jamais appris à respecter les dames !" demanda-t-il histoire de leur montrer qu'il défendrait la jeune inconnue contre eux.





_________________

♠️ Holland ♠️
Le vent souffle sur les plaines dépéries, et mes souvenirs reviennent lentement. Bien que je descende cette rue familière, Je ne peux pas faire marche arrière. Mon premier mensonge, mes derniers mots. Je fais semblant d'être fort, je déforme mes sentiments. Une réponse de la saison passée.  
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Lun 26 Sep - 19:01

Même en évitant d'être provocante, elle s'attirait quand même des ennuis. Elle n'avait rien de spéciale, c'était une fille comme les autres. Si seulement ses amis et son prince charmant était là, elle n'aurait peut être pas ce genre de problème. D'ailleurs est ce qu'on pouvait considéré Shinichi, comme un prince charmant ? C'était plutôt un détective prétentieux, pourtant il avait toujours été la pour elle quoiqu'il arrive. Puis elle n'oublierait jamais cette déclaration qu'il lui a fait à Londres, dommage qu'il ai disparu une fois de plus, c'était devenu une habitude chez lui, résultat, elle n'avait pas eu le temps de lui répondre. Ran avait essayé de lui avouer, mais par téléphone ce n'était pas terrible, ça n'avait rien de romantique. Puis elle était timide sur ça, car elle ne savait ce que c'était d'avoir un petit ami, il ne fallait pas oublier qu'à la base, elle avait dix sept ans. Enfin bref, ces sales types ne semblait pas vouloir lâché l'affaire. C'est alors qu'un homme arriva, il venait à sa rescousse, est ce qu'elle avait l'air d'une demoiselle en détresse ? D'un côté, elle était quand même contente, un peu d'aide, ça ne faisait pas de mal. Finalement ils étaient deux maintenant, donc commença à se battre contre l'un d'entre eux et les types décidèrent qu'il était temps de partir, heureusement qu'elle était ceinture noire, c'était vraiment pratique parfois. « Merci de votre aide, contre deux, j'aurai pu me débrouiller, mais contre cinq, en plus avec des couteaux ça ne devenait délicat. » Elle soupira un bon coup, malgré sa force, elle restait féminine, mais c'était important pour elle de savoir se défendre. « Je m’appelle Ran et vous ? Ou avez vous appris à vous battre. » Il faut dire qu'elle avait été impressionné par ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Holland Novak de Eureka Seven
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/03/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : En couple
▌AVENTURES VÉCUES : 27
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Nicolas Brown
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Scott Eastwood
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
La promesse que nous nous sommes faite ce jour-là a été brisée et dispersée. En morceaux de souvenirs passionnés. Même si je me réveille de ce rêve que nous avions fait tous deux. Je n'oublierai pas ces sentiments, jamais.

▌ICI DEPUIS : 06/09/2016


MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Ven 30 Sep - 1:38


Ces laches étaient en train d'attaquer une fille innocente ! Cinq contre une personne, une seule personne ! Depuis quand c'est un combat équitable quand le nombre est supérieur ? Et aussi, depuis quand on s'en prend à une jeune femme sans défense ? Certes, elle avait l'air combative, ce n'est pas bien de la rabaisser, d'ailleurs si Tahlo entendrait ça, elle en mettrait sûrement une à Holland. Il n'est pas le genre d'homme à sous-estimer les femmes, mais là c'est l'attitude de ses types face à elle. En plus, vu que l'un d'entre eux c'était fait rétamer, voilà qu'il sortait des couteaux ? Sérieusement ? C'était navrant de voir que la bêtise humaine avait toujours lieu, même ici à Story City. C'était suffisant pour que Novak intervienne histoire de mettre fin à tout ça. Un couteau ne lui fait pas peur, il a vu bien pire, c'était un soldat autrefois. Avec l'aide la jeune femme, ils sont parvenus à leur faire assez peur pour les faire fuir. Oui, c'est ça, prenez la fuite bande d'idiot ! Le jeune homme avait envie de les poursuivre, de leur péter la figure pour leur faire comprendre à quel point ils sont bêtes. Mais les questions de la demoiselle l'empêchèrent de faire cette erreur là. "Vous n'avez pas à me remercier. Ça me semble normal de venir en aide quelqu'un qui en a besoin !" répondit Holland en se disant intérieurement que chaque bonne action qu'il fait, contribue à effacer un peu ses erreurs passées. La demoiselle se nommant Ran lui demanda son nom et également ou est-ce qu'il avait appris à se battre. "Moi, c'est Holland," confia-t-il en souriant légèrement avant de regarder au loin les fuyards. "Autrefois, j'étais militaire. C'est là bas que j'ai appris à me battre. Je ne pensais pas que j'aurais besoin de me servir de ce que j'ai appris ici !" Ce monde avait l'air paisible, mais ce n'était qu'une apparence. Certes, il n'y a pas de guerre, du moins il n'en a pas l'impression, mais un jour ou l'autre, tout ceci pourrait changer. "Vous avez l'air de bien savoir vous battre ? J'ai presque l'impression que vous seriez parvenue à les faire fuir sans moi !" Si elle n'a pas l'habitude de se battre avec des gens armées, peut-être que s'était perdu d'avance, mais quand même, elle a de belles techniques, il faut quand même le souligner !

_________________

♠️ Holland ♠️
Le vent souffle sur les plaines dépéries, et mes souvenirs reviennent lentement. Bien que je descende cette rue familière, Je ne peux pas faire marche arrière. Mon premier mensonge, mes derniers mots. Je fais semblant d'être fort, je déforme mes sentiments. Une réponse de la saison passée.  
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Sam 1 Oct - 18:12

Bon débarras, elle était quand même en forme, heureusement que cet inconnu était venu l'aider, elle espérait ne pas l'avoir dérangé dans son activité, elle n'aimerait pas ça. « C'est toujours plus respectueux de remercier la personne qui vous aide. » Cela avait du sens, elle était poli et elle était réellement reconnaissante envers lui, même si elle ne le connaissait pas du tout. Ce type s'appelait Holland, elle n'avait jamais entendu quelqu'un s'appeler comme ça, mais c'était original. Il faut dire que quand elle se présentait les gens étaient parfois surpris vu qu'elle portait un nom japonais. Normal elle venait de Tokyo, mais avec cette apparence, on la prendrait plutôt pour une américaine, c'était bizarre, elle avait encore du mal à s'y faire. « Un militaire, je comprends mieux, au moins ça reste utile. » C'était intéressant de tomber sur un militaire, elle connaissait beaucoup de personnes dans la police chez elle, mais pas de militaire, il ne semblait pas méchant. « Je suis ceinture noire de karaté, dans mon lycée j'avais remporté le championnat. » Cela devrait faire longtemps et pourtant ça fait moins de deux ans, mais bon elle ne lui préciserait pas. « Je peux faire quelque chose pour vous, vous offrir un cadeau de remerciement. » Sinon, la pauvre Ran serait gêné de ne rien faire, elle était comme ça, on venait de lui rendre service, même si effectivement elle aurait peut être réussi à s'en débarrasser seule, mais elle n'était sûr de rien. Elle n'irait pas jusqu'à l'invité chez elle, c'était un homme et elle ne le connaissait pas. Elle préférait rester méfiante sur ça, mais dans la rue, elle pourrait lui parler tranquillement, elle était déjà plus à l'aise. Apparemment la petite bagarre n'avait pas fait réagir grand monde, comme quoi certaines personnes sont moins attentives que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Holland Novak de Eureka Seven
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/03/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : En couple
▌AVENTURES VÉCUES : 27
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Nicolas Brown
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Scott Eastwood
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
La promesse que nous nous sommes faite ce jour-là a été brisée et dispersée. En morceaux de souvenirs passionnés. Même si je me réveille de ce rêve que nous avions fait tous deux. Je n'oublierai pas ces sentiments, jamais.

▌ICI DEPUIS : 06/09/2016


MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Jeu 6 Oct - 23:56


C'était tout naturel de venir aider quelqu'un qui en a besoin. Holland détester ceux qui s'en prenne aux faibles. En se battant contre ce genre de personne, il se bat contre lui même, contre l'ancien Holland qu'il était quand, il était aux ordres de son frère. C'est une manière de montrer son changement, une manière de dire qu'il n'a pas peur de défendre ceux qui ne peuvent pas le faire. Certes, elle n'avait peut-être pas l'air faible, mais ces types étaient plus nombreux et ça s'était lâche de leur part. Au moins, il a fait une bonne action, c'est le genre de chose qui le rassure et le font aller un peu mieux. Pour ce sauvetage, elle voulait le remercier, mais il n'y avait pas de quoi, tout comme lui offrir quelque chose était inutile. Il n'est pas intervenu pour obtenir quoi que ce soit en retour. "Je vous assure, vous n'avez vraiment pas besoin de m'offrir quoi que ce soit. J'ai fais mon devoir. Et puis, je déteste ce genre de looser qui se croit supérieur aux autres et qui a besoin d'attaque en bande des gens seul ou faible pour se sentir fort. Le simple fait de leur avoir "cassé" la gueule est suffisant comme récompense !" assura-t-il en souriant. C'est vrai, c'était bien assez satisfaisant de les voir fuir en boitant ou grognant des choses absurdes. "Vous avez de la chance que je me sois arrêté pour faire une petite pause, sinon, je crois que je n'aurais pas pu venir vous aider !" Peu de temps avant, il était encore dans l'eau à dompter les vagues sur sa planche. C'est le genre de moment qu'il adore, il se sent libre, rien ne peut l'arrêter et aucun problème ne vient le hanter. "Si vous voulez porter plainte contre eux, je peux être votre témoin !" Ran refusera sûrement de porter plainte, en général, les gens ont peur de le faire, mais si elle le fait, il viendra renforcer ce qu'elle dit. Il a tout vu, donc ses propos seront vrai et il pourra même reconnaître ses types dans la rue !

_________________

♠️ Holland ♠️
Le vent souffle sur les plaines dépéries, et mes souvenirs reviennent lentement. Bien que je descende cette rue familière, Je ne peux pas faire marche arrière. Mon premier mensonge, mes derniers mots. Je fais semblant d'être fort, je déforme mes sentiments. Une réponse de la saison passée.  
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Dim 9 Oct - 15:14

« Vous êtes un vrai gentleman. » Il ne voulait rien, au moins elle lui avait proposé, elle trouverait un moyen de lui rendre service un jour. Elle considérait qu'elle avait une sorte de dette envers lui, puis dans cette ville, elle risquait de le recroiser à nouveau. « Il y a des sales types n'importe ou, mais je pense qu'on leur a donné une bonne leçon. » Physiquement, Ran ne paraissait pas forcément très forte, mais son apparence était trompeuse, elle pouvait mettre Ko, quelqu'un plus costaud qu'elle, c'était l'effet de surprise. « J'ai de la chance, vous avez raison, sinon j'aurai du improviser. Normalement face à un ou deux non armés, je m'en sort bien, mais après ça devient compliqué. Un jour j'ai réussi à esquiver une balle. » C'était quand elle s'était retrouvé face à cet homme qui avait prit l'apparence d'un préfet de police. Malheureusement pour elle, il connaissait les arts martiaux et elle s'était retrouvé à terre, malgré le fait qu'elle se soit bien défendu. « Je ne pense pas que ce soit utile, à mon avis, ils ne recommenceront pas. Puis j'ai vu des personnes les suivre, je crois que c'était des policiers. » Peut être que quelqu'un avait assisté à l'agression et avait décidé d'appeler la police, c'était assez logique. « Je suis désolé de vous avoir dérangé, alors que vous étiez occupé. » D'un côté, elle n'était pas directement responsable, vu qu'elle n'avait pas réclamé son aide, n'empêche qu'il était quand même venu. « Si vous n'êtes plus militaire vous faites un autre métier ? » Elle voulait en savoir plus sur son sauveur, mais peut être qu'il ne voudrait pas répondre à sa question et elle pouvait tout à fait le comprendre. Elle n'insisterait pas dans le pire des cas et se contenterait de rentrer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Holland Novak de Eureka Seven
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/03/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : En couple
▌AVENTURES VÉCUES : 27
▌PSEUDO : Nono
▌MULTI-COMPTE : Hisoka Morou & Nicolas Brown
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Scott Eastwood
▌CRÉDITS : Nono
▌LET'S ROCK :
La promesse que nous nous sommes faite ce jour-là a été brisée et dispersée. En morceaux de souvenirs passionnés. Même si je me réveille de ce rêve que nous avions fait tous deux. Je n'oublierai pas ces sentiments, jamais.

▌ICI DEPUIS : 06/09/2016


MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   Dim 16 Oct - 23:48


"Moi, un gentleman... Il faudra le dire à ma femme, si c'est moi qui le fait, elle ne me croira pas." déclara-t-il en rigolant. C'est vrai que Tahlo ne l'a jamais vu comme ce type d'homme. Holland est plutôt rustre, le genre qui ne fait pas attention, qui peut s'énerver rapidement et crier, même après sa bien aimé. Alors, c'est un peu surprenant d'entendre ça de la bouche d'une inconnue, mais quelque part, ça fait un peu plaisir, ça lui donne l'impression qu'il n'est pas vraiment comme avant, qu'il peut-être changé. Quant aux types qu'ils venaient de mettre K.O, elle n'avait pas vraiment envie de porter plainte, pensant que la leçon qu'ils ont donnée devait être suffisante. Ce n'est pas sûr, ce genre de type justement est imprévisible. Après s'être fait éclater, ils reviennent parfois en plus grand nombre ou s'en prenne à des personnes isolées où personne ne peut les aider. La demoiselle disait qu'elle avait vu des gens les suivre, peut-être des agents de police. Lui n'avait pas fait gaffe, dans ce cas, il espère que ce soit vraiment des policiers, il n'a pas envie de recroiser ces gars en train de s'en prendre à un ou une pauvre innocent(e). "Si ce sont des policiers, j'espère qu'ils vont les interpeller et les mettre au trou pour leur faire comprendre que ce qu'ils ont fait n'es pas bien !" La justice a une grande importance pour Novak, surtout à cause de son passé. Pourtant, il n'est pas policier ici, il préfère se tenir loin de tout ça. Premièrement, ça fait moins de souci à sa femme et il peut profiter de leur enfant. D'ailleurs, il a bien assez donné dans son ancienne vie. "Ne vous en faite pas, je n'étais pas occupé. Et ça me semble plus important de venir aider et sauver quelqu'un plutôt que de continuer à faire ce que j'aurais pu faire." La vie des gens est précieuse, il le sait à présent et il ne veut plus voir personne mourir ! "Pour le moment, j'essaie de trouver ma nouvelle voie. A l'occasion je pilote des hélicos et quand je peux je viens surfer. Je me dis que je pourrais ouvrir un club et donner des cours... Je ne sais pas trop encore, ça fait peu de temps que je suis ici." Piloter c'était sa vie, il adorait lifter aussi bien sûr sa planche qu'à bord d'un LFO. Ici, les LFO n'existent pas, c'est peut-être mieux ainsi, au moins la terre n'est pas en sursit, menacé par les Coralians. "Vous avez appris le karaté uniquement pour le loisir, ou vous envisagiez de vous engager dans la police ou quelque chose du genre ?" demanda-t-il. C'est toujours un atout de savoir se battre quand on veut aller à l'armée ou dans la police. C'est peut-être ce qu'elle voulait faire ?

_________________

♠️ Holland ♠️
Le vent souffle sur les plaines dépéries, et mes souvenirs reviennent lentement. Bien que je descende cette rue familière, Je ne peux pas faire marche arrière. Mon premier mensonge, mes derniers mots. Je fais semblant d'être fort, je déforme mes sentiments. Une réponse de la saison passée.  
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les saisons changeantes colorent les rues [feat. Ran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» Garage des rues : véritable casse-tête !
» Un rp avec un gamin des rues ?
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STORY CITY :: Ils vécurent heureux... :: Archive rp-
Sauter vers: