Partagez | 
 

 Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Ven 1 Juil - 16:11

Un, deux, trois... Alice s'ennuyait tellement qu'elle était en train de compter les trombones qu'elle avait devant elle. Elle était arrivée depuis une heure et avait fait ce qu'elle avait à faire. C'était étrangement calme ce matin, les premiers rendez-vous n'étaient que dans un peu plus d'une heure et il n'y avait aucune urgence. Personne pour venir sortir Alice de son ennui. Compter les trombones, c'était la seule chose qu'elle avait trouvé à faire. Il y avait bien Juliette, mais elle était dans la salle voisine, et elle ne voulait pas l'ennuyer. Souvent, ici, c'était la course entre le cabinet à ranger, les prises de rendez-vous, les clients qui venaient sans rendez-vous et les animaux qui restaient ici et dont il fallait s'occuper. Elle avait rarement le temps de s'ennuyer.

Alice s'était brusquement mise debout. Bien sûr qu'elle avait quelque chose à faire ! Comme elle était bête, elle avait oublié. Elles avaient reçu des boîtes de pâtée pour chat qu'il fallait ranger sur les étagères. Elle attrapa donc les deux cartons et les déposa sur l'étagère en question pour en sortir les boites. Elle avait bien vu qu'ils ne tenaient qu'en équilibre et que c'était risqué, surtout qu'elle les avait posés trop haut et qu'elle n'était pas très grande. Comme d'habitude, elle n'y avait pas prêté attention et lorsqu'elle avait ouvert le premier carton, ce qui devait arriver arriva. Un carton était allé s'écraser sur le sol du cabinet, laissant les petites boites s'exploser au sol. Tout était renversé partout, éclaboussant au passage le bas de certains murs et de l'étagère. Elle ne pouvait s'empêcher de faire ce genre de bêtises, mais cette fois-ci, elle n'allait pas pouvoir le cacher à Juliette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Juliette du "Cygne et la princesse"
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 19/05/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 87
▌PSEUDO : Lucky Hook
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jennifer Morrison
▌CRÉDITS : //
▌ICI DEPUIS : 05/06/2016


MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Lun 4 Juil - 23:43

Juliette était à son bureau, en train de s’occuper de plusieurs papiers qui traînaient ici et là. En tant que Vétérinaire, elle avait mis beaucoup de sa personne dans ce cabinet, et il faudrait peut-être mieux qu’elle ne prenne pas de retard dans toute la paperasse qu’elle avait à faire. Le début du mois était là et il fallait bien faire les chèques du loyer, de l’électricité et tout le reste. Elle en profitait pour faire tout ça puisque de toute évidence tout était calme aujourd’hui. C’était même très rare mais tant mieux d’une certaine façon, ça permettait de souffler un peu. Juliette mit ses chèques dans une enveloppe, prêt à envoyer tout ça en temps et en heure à leurs destinataires quand elle sortirait du boulot ce soir.

La jeune femme n’arrêtait pas de penser au beau brun qu’elle avait croisé au parc l’autre jour, elle ne faisait que couper pour arriver plus vite de l’autre côté mais lorsqu’elle était tombé sur lui, elle avait ressenti quelque chose… comme si elle le connaissait, évidemment son visage ne lui était pas familier mais les yeux qu’il avait étaient magnifiques et ça, quelque chose dans sa tête lui disait de se rappeler mais rien ne venait et tout ça énervé la jolie blonde qui ne cessait de se tourmenter sur ce petit détail qui ne voulait pas sortir. Elle allait commencer à regarder ses rendez-vous de la journée pour voir ce qui l’attendait exactement et quand elle entendu un grand fracas, elle se leva de sa chaise, le cœur qui battait la chamade tellement elle avait eu peur. Bah quoi ? Ca surprend quand on s’y attend pas. Juliette arriva donc en trombe et vit donc les dégâts catastrophiques d’Alice. « Alice ca va ? J’ai cru que c’était toi qui étais tombé... Mais qu’est ce qui s’est passé ? » Quel gâchis, tout était éclaboussé, elles allaient devoir nettoyer avant que les clients n’arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Mar 12 Juil - 23:11

Horriblement gênée, Alice aurait aimé pouvoir devenir aussi minuscule que dans ses rêves en avalant un simple biscuit. Elle aurait aimé disparaître dans un autre monde où sa bêtise n'existerait pas. Sauf que tout cela était impossible. Ce monde et ces merveilleux biscuits n'existaient pas. Elle n'était ni dans ses rêves, ni dans son imagination. Elle allait devoir tout nettoyer, assumer son erreur et affronter Juliette. Affronter était un grand mot. Juliette était loin d'être un monstre, au contraire, elle se montrait souvent très patiente avec Alice. Malgré tout, Alice détestait devoir assumer ce qu'elle faisait et avait beaucoup de mal à accepter ce que les autres pouvaient en dire. Alors assumer une erreur, elle n'aimait pas ça. Elle ne pouvait pas s'empêcher de s'en défendre, parfois de façon ridicule pour quelqu'un de son âge.

Juliette était arrivée rapidement, surprise et inquiète par le bruit très certainement. Elle s'était imaginée qu'Alice était tombée. C'était tellement son genre, que ça ne l'étonnait même pas. Combien de bêtises Alice avait-elle pu faire depuis qu'elle travaillait ici ? Combien de bêtises Juliette avait fait semblant d'ignorer ? Gênée, Alice n'osait pas affronter le regard de sa supérieure. Les mains dans le dos comme à chaque fois qu'elle se trouvait mal à l'aise, elle osait enfin reprendre la parole. « Justement, il faut voir ça du bon côté. Ce ne sont que des boites, ça aurait pu être moi... » Osa-t-elle dire, doucement, pour se justifier et pour montrer à quel point cette bêtise n'avait aucune importance. Elle avait relevé les yeux pour connaître la réaction de la vétérinaire. Elle avait peur de se faire engueuler, alors elle disait ce qui lui passait par la tête. Elle se justifiait et elle se servait de ce que disait Juliette. Elle faisait toujours ça. « J'avais posé le carton, là... » Commença-t-elle en désignant l'endroit de sa main. « et il est tombé. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai rien fait ! Il est tombé tout seul. » Affirma-t-elle en haussant les épaules, en levant les mains, comme pour dire qu'elle n'y comprenait vraiment rien, que le destin ou le hasard était seul responsable. Alice avait de la chance d'avoir Juliette comme supérieure. Les deux jeunes femmes s'entendaient bien. La façon qu'Alice avait de se comporter, sa façon enfantine de s'exprimer parfois ou de se justifier, ses nombreuses bêtises... ailleurs, elle aurait été renvoyée depuis bien longtemps. « Je vais chercher de quoi nettoyer. » Elle s'était enfuie bien vite, attrapant tout le nécessaire pour nettoyer avant de revenir vers Juliette. « Tu sais, peut-être que ces boites n'étaient pas bonnes ? Cette chute, c'est peut-être un signe ? » Oui, elle partait loin. Mais elle était vraiment prête à tout pour justifier cette nouvelle bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Juliette du "Cygne et la princesse"
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 19/05/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 87
▌PSEUDO : Lucky Hook
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jennifer Morrison
▌CRÉDITS : //
▌ICI DEPUIS : 05/06/2016


MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Ven 15 Juil - 0:20

Juliette avait accouru comme une folle en entendant le vacarme qu’avait fait le chute et lorsqu’elle vit ce qu’il en était réellement, elle fut soulagé et en même temps déçu de voir tout la commande partir en fumée. La jeune femme savait comment était Alice, cette dernière était beaucoup trop maladroite mais elle faisait quand même de l’excellent travaille en général, si elle ne l’avait pas renvoyé c’était essentiellement pour ça, mais aussi parce que la blonde était la seule femme avec qui elle aimait passer du temps. Sa maladresse était juste un défaut avec qui elle avait appris à vivre au fil du temps. La vétérinaire regardait donc Alice, un sourire doux sur les lèvres, cette dernière était toujours aussi gênée lorsqu’elle faisait une bêtise qu’elle tentait de trouver tout un tas d’excuse pour rendre la bêtise moins grosse qu’elle n’en avait l’air. Mais Juliette était compréhensive, elle aussi pouvait faire des bêtises quand elle n’était pas attentive, du coup elle comprenait que l’erreur était humaine et que ce n’était pas la peine de s’énerver dessus. La jeune femme restait silencieuse, écoutant les paroles de sa jeune assistante d’une oreille attentive et se mit à sourire alors qu’elle partait cherché de quoi nettoyer, décidément elle ne changera jamais. Chaque fois elle réagissait de cette façon, elle n’avait pas besoin de sentir coupable, ni d’être gêné puisque de toute façon, Juliette ne la grondera pas.

Lorsqu’Alice revint avec le nécessaire pour nettoyer, elle continua d’argumenter sur le fait que c’était surement un signe, que les boîtes n’étaient pas bonnes, ce qui fit rire Juliette. « Alice, tu sais que si les boîtes sont tombés ce n’est pas grave du tout, je te connais et je sais que ta maladresse fait partie de toi, alors si tu veux t’excuser, fais le mais ne sois pas gêné d’avoir fait une bêtise. Je ne suis pas un tyran et je ne suis pas là pour te juger, ou te manger. Est-ce que j’ai l’air d’être un monstre ? » Elle espérait que non, après tout elle n’avait jamais rien fait qui pouvait justifier qu’Alice ait peur de se faire gronder. « Je vais t’aider, ça ira beaucoup plus comme ça. » De plus, ça lui permettrait de changer d’activité au lieu de s’occuper de la paperasse. « On devra surement repasser une commande dans les plus brefs délais du coup, à moins qu’il y ait encore un carton, tu en avais commandé beaucoup ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Mer 20 Juil - 0:51

Comme à son habitude, elle s'était justifiée n'importe comment. Pourtant, elle savait bien que Juliette n'allait pas lui hurler dessus. Elle avait toujours été très gentille, malgré les nombreuses bêtises que la jeune femme était capable de faire en une journée. Alice n'y pouvait rien. Elle ne faisait pas exprès d'être si maladroite. Elle était comme ça. Tout comme elle ne faisait pas exprès d'être si gênée et de trouver des excuses aussi ridicules. Beaucoup la comparaient à une enfant, mais pour Alice, c'était un comportement normal.

Armée de tout ce qu'il fallait pour nettoyer, elle continuait d'expliquer pourquoi, à ses yeux, c'était le destin si ces boites étaient tombées. Juliette avait repris la parole, expliquant que ce n'était rien et qu'Alice pouvait s'excuser si elle le voulait, mais qu'il était inutile d'être aussi gênée. S'excuser ? Alice ne le faisait presque jamais. Elle préférait raconter n'importe quoi et trouver toutes les excuses au monde. En tout cas, elle avait raison pour une chose, Juliette était loin d'être un monstre, le comportement d'Alice pouvait donc sembler ne pas être justifié. « Non. » Avait-elle répondu, simplement. Non, elle n'était pas un monstre. « Je suis désolée. » Voilà qui était mieux non ? Et Juliette n'avait certainement pas souvent - peut-être jamais ? - entendu Alice dire qu'elle était désolée. Avec le temps, elle allait peut-être finir par se comporter comme tous les adultes qui l'entouraient.

Juliette allait aider Alice à nettoyer afin que tout aille plus vite. Autant dire qu'Alice en était ravie. « merci. » s'était-elle contentée de dire. Alice avait attrapé de quoi essuyer les étagères et les murs dans un premier temps. Armée de papiers, elle se baissait donc pour commencer à nettoyer. A la question de Juliette, elle s'était relevée immédiatement et rapidement. Tout sourire, elle était heureuse de montrer que sa maladresse avait des limites. Peut-être un peu fière, même, alors qu'il n'y avait aucune raison. Elle avait attrapé le carton pour se tourner vers Juliette. « Je n'en ai fait tomber qu'un seul ! » s'exclama-t-elle. « Tu vois, je ne fais pas que des bêtises ! » Heureuse de pouvoir enfin le montrer. « Peut-être que je savais, au fond de moi, que le premier carton allait tomber donc... » elle allait continuer en expliquant qu'elle en avait donc commandé un autre, mais elle se souvenait des mots de Juliette, inutile de se confondre en explication. « Non, rien, oublie ce que j'allais dire. » avait-elle dit pour finir. « Si tu veux, je peux te rembourser le contenu du carton ? Et puis si ce soir, on sort après le boulot, j'te payerai même un verre. » La voilà encore une fois heureuse de sa trouvaille pour se faire pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Juliette du "Cygne et la princesse"
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 19/05/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 87
▌PSEUDO : Lucky Hook
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jennifer Morrison
▌CRÉDITS : //
▌ICI DEPUIS : 05/06/2016


MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Jeu 28 Juil - 23:57

Juliette s’amusait de la réaction de son amie et employé Alice, c’est vrai qu’elle n’était pas parfaite, qu’elle faisait des erreurs mais elle restait quand même son assistante et la jeune femme n’en voulait pas d’autres. Elle était bien avec Alice et s’était habitué à elle depuis qu’elle avait ouvert le cabinet. La bêtise qu’elle avait faite n’était qu’une parmi tant d’autres, des choses qu’elles pouvaient gérer toutes les deux et qu’elles pouvaient facilement réparer. Du moment que les animaux allaient bien et étaient en bonne santé, c’est tout ce qu’elle demandait. En la voyant revenir avec tout l’attirail pour nettoyer Juliette se rapprocha et commença à prendre des gants et un sac poubelle pour mettre ce qui était cassé dedans. La jolie blonde se mit à sourire et regardait Alice au moment cette dernière lui dit qu’elle était désolé. C’était la première fois qu’elle s’excusait et ça lui faisait plaisir d’entendre ces mots-là de la bouche de son assistante. « Ce n’est pas grave, ce ne sont que des boîtes, ça aurait pu être pire, les clients auraient pu être là et tout entendre tu sais. Ils auraient cru à un tremblement de terre et seraient tous parti en courant. » Elle se mit à sourire amusé avant de commencer à nettoyer les dégâts avec elle.

Alice était intelligente et très serviable, elle était faite pour ce métier, donc le fait qu’elle soit maladroite n’était qu’un défaut qui pouvait être apprivoisé avec le temps et Juliette était patiente, elle l’avait montré par le passé. Elle ne se souvenait plus exactement pourquoi mais elle se souvenait qu’elle avait toujours été d’une patience d’ange en ce qui concernait les gens. La blonde ne put s’empêcher de rire lorsque son amie argumenta sur le fait d’en avoir fait tomber qu’un seul et qu’elle ne faisait pas que des bêtises. Elle attendait qu’Alice finisse sa phrase mais elle n’avait pas l’air de vouloir le faire, en plus elle voulait lui rembourser le carton. La jeune femme lui fit non de la tête. « Alice ca va aller ne t’inquiètes pas, tu n’as pas à me rembourser, on aura qu’à dire que ce n’est pas arrivé, regarde à deux on arrive déjà à nettoyer plus vite. Mais je ne dirais pas non pour un verre. » Elle mit la dernière boîte de patté dans la poubelle avant de se redresser. « En ce moment nous avons eu pas mal de travail et je crois qu’on a besoin de se changer les idées. » Juliette pris ce dont elle avait besoin pour passer un coup rapide au sol. « Les animaux vont adorer cette nouvelle odeur de pâté spécial pour laver le sol. » Elle enleva ses gants jetables qu’elle mit aussi dans la poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Ven 26 Aoû - 22:33

« Les clients peut-être, mais grâce à ça, les animaux reviendront plus souvent, simulant une maladie dans l'espoir d'avoir de la nourriture partout sur le sol ! » Un bon moyen de fidéliser la clientèle, non ? Enfin, pas les propriétaires, juste les animaux. Mais pour Alice, ça faisait déjà beaucoup. Persuadée que n'importe quel animal pouvait simuler une maladie comme un humain enfin d'obtenir ce qu'il voulait. Ils étaient malins. Aux yeux d'Alice, ils n'étaient pas différents des êtres humains, juste qu'ils se cachaient et ne parlaient pas, pas avec les êtres humains en tout cas.

Alice faisait de nombreuses bêtises, pour une fois elle s'était excusée. Une chose moins rare, elle avait proposé de réparer sa bêtise en payant les boites perdues. Une fois que les bêtises étaient découvertes, elle avait cette tendance à essayer de régler ce qu'elle avait causé. Dans le cas où elle réussissait à garder sa bêtise secrète, jamais elle ne proposait ce genre de choses, ce serait bien trop suspect. « Marché conclu alors ! J'te paye un verre pour me faire pardonner. » Si ça convenait à Juliette, ça convenait à Alice. Elle n'allait pas discuter des heures. A son tour, elle s'était relevée lorsque toutes ses bêtises avaient disparu. Plus aucune trace de l'incident. Enfin, une fois que Juliette avait passé la serpillère en tout cas. « Mais je te le dis, je l'ai fait exprès pour fidéliser la clientèle. » Plaisanta-t-elle. « Pourquoi crois-tu avoir autant de travail en ce moment ? Je sais comment faire revenir les animaux ! » Elle aimait cette idée d'avoir un don avec les animaux, même si c'était faux, elle s'en amusait. « C'est tout ce travail qui te rend si pensive toute la journée, ces derniers temps ? » La curiosité d'Alice était toujours plus forte que tout et elle avait bien remarqué que son amie était souvent pensive ces derniers temps, alors elle avait tenté, avec un peu de chance, sa curiosité serait satisfaite.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Juliette du "Cygne et la princesse"
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 19/05/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 87
▌PSEUDO : Lucky Hook
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jennifer Morrison
▌CRÉDITS : //
▌ICI DEPUIS : 05/06/2016


MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Lun 29 Aoû - 0:10

Juliette se mit à rire en imaginant les animaux en train de simuler d’avoir quelque chose pour venir renifler ce fameux sol avec le parfum du pâté en boite servi dans cette clinique vétérinaire. Ce n’était pas bête, la prochaine fois Alice devrait sans doute en faire tomber plus que cela pour faire venir plus de client. Pas que Juliette s’ennuyait, elle en avait déjà beaucoup, mais elle avait justement besoin d’avoir quelque chose en tête autre que ce mystérieux inconnu qui n’arrêtait pas de rester dans ses pensées. « Oula j’imagine bien les animaux faisant la queue chez nous juste pour sentir le parfum du sol, ce n’est pas une clinique vétérinaire qu’on aura mais totalement une arche de Noé. »

Juliette n’en voulait pas à Alice, ce n’est pas en lui faisant des reproches que ça allait faire arrêter sa maladresse, surtout qu’elle était comme ça, on n’allait pas la changer. Elle aimait bien son amie, de plus cette dernière voulait réparer les dégâts sauf que notre jolie blonde n’allait pas l’embêter pour si peu. Après tout ce n’était que des boîtes, elle n’avait pas vraiment envie qu’Alice paye pour ça, ce n’était pas très important. Mais un verre c’était parfait, c’était moins cher que les boites de pâté, et de plus, un verre pourra leur faire du bien à toutes les deux après les journées de travail qu’elles faisaient en ce moment. « On fait comme ça, fais attention parce que la prochaine fois c’est moi qui paye, ce n’est pas parce que tu te sens obligé de te faire pardonner que je te laisserais payer la prochaine tournée. » Eh oui, ce serait un peu injuste sinon, de plus Juliette aimait quand même offrir des choses à ses amies, elle ne comptait pas vraiment quand elle aimait bien quelqu'un. Juliette était contente d’avoir enfin pu réussir à nettoyer toute cette pagaille avant l’arrivée des clients, enfin tout était propre et rangé, comme il se devait. A deux elles étaient quand même très efficaces. « C’est donc ça ton secret, je saisi mieux pourquoi les animaux t’adorent, tu les achètes. Après je comprends pourquoi il y en a quelques un qui prennent du poids à chaque visite. » Juliette fermait le sac poubelle, elle le mettrait à un endroit ou personne le verrait pour le dégager à l’heure du déjeuner tranquillement. Elle fut surprise, ne s'attendant pas à la question d’Alice sur le fait qu’elle était pensive ces derniers temps.  « Pensive ? Moi ? » Elle reprit ses dossiers dans ses mains. « Je ne sais pas, il y a bien quelque chose qui me perturbe un peu mais je ne suis pas sûr que ce soit à cause de ça ou de la fatigue, c’est assez troublant et je me fais peut être des idées. » Juliette se mit à regarder ses dossiers doucement, ne sachant comment aborder ça, mais elle avait quand même envie d'en parler. « C’est à cause d’un garçon. » Rien que d’imaginer de nouveau ses yeux bleu, elle se mit à rougir doucement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Sam 3 Sep - 0:09

Alice imaginait la scène décrite par son amie. L'idée amusait terriblement Alice. Elle imaginait des dizaines et des dizaines d'animaux à la suite, patientant devant la porte d'entrée, juste dans l'espoir de sentir cette délicieuse odeur. Enfin, cette idée avait beau amusé la jeune femme, ça n'allait pas résoudre tous les problèmes. Alice avait fait une bêtise et elle comptait bien la réparer. Autant qu'elle le pouvait, en tout cas. Elle se proposait donc de rembourser le carton perdu. Sauf que Juliette avait refusé. En revanche, elle avait accepté la deuxième proposition d'Alice. Elle acceptait volontier de se faire payer un verre. C'était une nouvelle qui avait le don de mettre Alice de bonne humeur. S'il y avait bien une chose que la jeune femme aimait, c'était de se retrouver avec son amie, après une longue et fatigante journée de travail. Alice ne faisait pas grand chose en dehors de son boulot, alors elle appréciait toujours de se retrouver avec une personne qu'elle appréciait pour passer du temps avec elle. « Ça me va ! » Affirma Alice, joyeuse. Si ça convenait à Juliette alors ça convenait à Alice, cette solution.

Elles continuaient. Juliette affirmant qu'elle comprenait mieux le secret de son amie. Alice aimait encore une fois cette idée. Mais Alice s'arrêtait là, le ménage terminé, elle se posait une question. Depuis plusieurs jours, elle avait remarqué une différence chez Juliette. Elle était rêveuse, souvent ailleurs. Alice était toujours curieuse et elle adorait tout connaitre. Alors savoir pourquoi Juliette était dans cet état, ça l'intéressait. Surtout qu'elle s'intéressait forcément à ses amis. Alice avait touché un point sensible, elle remarquait le comportement de Juliette et ça l'amusait terriblement. Souriante, elle avait vu juste. Il y avait bien quelque chose. La chose avouée, elle avait rougi. Alice trouvait ça adorable, à tel point qu'elle n'avait pas pu s'empêcher de sautiller sur place. « Oh, mais c'est super ça ! Comment il est ? Je le connais ? » Elle marquait une pause, réfléchissant aux clients qu'elles avaient eus ces dernières semaines. « Enfin, tu veux bien dire que c'est un garçon qui te plaît ? » Elle avait douté d'un coup, sans même savoir qu'elle aurait pu être l'autre hypothèse possible.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Juliette du "Cygne et la princesse"
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 19/05/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 87
▌PSEUDO : Lucky Hook
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jennifer Morrison
▌CRÉDITS : //
▌ICI DEPUIS : 05/06/2016


MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Dim 11 Sep - 0:48

Heureusement qu’Alice était quand même là, sinon Juliette ne saurait pas vraiment quoi faire de sa vie. Bien sûr elle avait son travail, ses patients et elle en était vraiment heureuse, elle n’était pas triste du tout mais elle s’ennuierait sans doute beaucoup sans elle. Au moins avec ses grosses maladresses, on avait l’impression que la clinique vivait vraiment, lorsque la blonde l’entendait, elle savait que son amie n’était pas loin et ça la rassurait de l’entendre. Mais savoir qu’elles allaient toutes les deux passé un bon moment le soir même à boire un peu et s’amuser lui rendait le sourire. C’est vrai qu’en ce moment elle avait tellement eu la tête sur le boulot et sur ce beau garçon qu’elle avait croisé au parc. Il était toujours un mystère pour lui car elle ne savait toujours pas qui il était, et ce n’était pas faute quand même d’avoir tenté de l’apercevoir à plusieurs reprise… mais à croire que cet homme était une énigme à lui tout seul car elle savait bien qu’elle l’avait déjà vu quelque part, puis il avait eu cette façon de la regarder, comme s’ils se connaissaient, comme s’il voulait lui parler, mais qu’il n’osait pas. Il fallait qu’elle le revoie. Juliette se frottait doucement les mains en souriant. « On va s’éclater, peut être que nous pourrons rencontrer les hommes de nos vies, on devient trop vieille pour les attendre, il faudrait qu’ils se décident un peu. » C’est vrai que ca commençait à faire long, en plus comme Juliette ne se souvenait de rien, elle n’avait pas conscience de l’avoir déjà trouvé.

Lorsqu’Alice lui demanda pour la tête dans les nuages de Juliette, cette dernière ne s’y attendait pas, c’est vrai qu’elles étaient amies, qu’elles parlaient de beaucoup de chose toutes les deux et la blondinette avait préféré ne rien dire puisqu’il ne s’était pas passé grand-chose dans ce parc, sauf que malheureusement pour elle, le sujet n’arrêtait pas de la hanter et elle ne savait pas vraiment pourquoi. En tout cas c’était un peu gênant pour l’instant, la jeune femme ne savait pas vraiment à quoi s’en tenir avec l’inconnu mystère, elle ne connaissait même pas son nom. Juliette ne put se retenir de rire à la dernière question d’Alice. « Non en fait c’est toi qui me plait depuis un certain temps, c’est pour ça que je te laisse faire toutes ces maladresses, j’aime beaucoup te voir gêner et te baisser pour nettoyer. » Elle riait puis tenter de se ressaisir. « Désolé, tu m’as tenté. Mais non je ne crois pas que tu le connais, moi-même je ne sais pas qui c’est. On s’est bousculé au parc alors qu’il donnait à manger au cygne là-bas… mais c’est bizarre, j’ai comme l’impression de le connaitre, ma mémoire me titille sauf qu’impossible de me rappeler ou j’ai pu le voir déjà. » Elle bloquait à chaque fois et cela l'énerver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Jeu 15 Sep - 23:32

« Les hommes de nos vies ? » Avait répété Alice. C'était stupide, Alice se trouvait bien trop jeune pour ça. Le prince charmant, ça ne l'intéressait pas vraiment. Sauf dans les histoires qu'elle lisait. Effrayée à l'idée de quitter trop vite l'enfance et les rêves pour une vie ennuyante et répétitive, installée dans une relation trop sérieuse. Chez les autres, elle trouvait ça merveilleux, mais pas pour elle. « Je préfère qu'il ne se décide pas trop vite, s'il existe. » Alice n'avait jamais aimé cette vie d'adulte. Cette vie où on attendait trop de chacun. Elle trouvait déjà ça extraordinaire de savoir garder un boulot si sérieux. Peut-être parce qu'elle l'aimait ? Ça changeait tout de faire ce qu'on aimait.


Une autre chose qu'Alice adorait, c'était être curieuse. Elle avait remarqué le changement de comportement de Juliette. Elle n'était ni aveugle, ni stupide. Elle connaissait ses amis. Et le comportement de Juliette n'était pas passé inaperçu. Alors elle lui avait demandé et avait obtenu comme réponse que c'était la faute d'un garçon. Alice n'arrêtait pas là d'être curieuse et lui en demandait plus. Avant de se demander si elle avait compris et s'il s'agissait bien d'un garçon qui lui plaisait. Ce qui avait eu le mérite de faire rire Juliette. Alice fit mine d'être vexée, croisant les bras, tout en écoutant la réponse de son amie. « Quand j'dis que je ne suis pas pressée de voir l'homme de ma vie arriver, ça vaut aussi pour la femme de ma vie. » Précisa Alice, toujours heureuse de pouvoir jouer de n'importe quoi. Plus sérieusement, cette fois-ci, elle écoutait la véritable histoire de Juliette. « Oh, c'est beau ! C'est comme dans toutes les histoires, tu as rencontré ton prince charmant. » N'avait-elle pas pu s'empêcher de répondre, sautillant de nouveau sur place. « Mais il faut que tu retournes dans ce parc ! » Alice était partie dans ses idées. Commençant à marcher, elle faisait de petits allers-retours tout en réfléchissant. « Il faut que tu y retournes le même jour et la même heure. Des fois, les gens ont des habitudes comme ça ! Alors, il sera peut-être là. » Elle s'arrêtait de marcher. « Il faut que tu me le décrives aussi précisément que possible ! » Bien sûr, ça n'allait pas servir à grand chose, mais Alice s'imaginait pouvoir faire dire au cygne s'il connaissait cet homme. « Si tu l'avais déjà vu, tu n'aurais pas pu l'oublier. Personne n'oublie comme ça. Si ? » Si Alice savait, son discours serait bien différent. « Il essayera peut-être de te retrouver. » Comme dans les histoires. « Peut-être qu'il viendra ici un jour ! » Et ainsi pourra commencer une belle histoire. « Oh, Juliette, je suis certaine que ce n'est pas un hasard si tu as bousculé cet homme. Faut qu'on le retrouve. » On ? Alice s'immisçait dans cette histoire sans jamais y avoir été invité, mais elle était comme ça. Elle adorait vivre des histoires, autant que les lire. Et celle-ci ressemblait tellement à ce qu'elle pouvait lire, qu'elle lui plaisait plus encore. Pauvre Juliette, ça n'allait pas être facile d'arrêter Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Juliette du "Cygne et la princesse"
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 19/05/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 87
▌PSEUDO : Lucky Hook
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jennifer Morrison
▌CRÉDITS : //
▌ICI DEPUIS : 05/06/2016


MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Mer 28 Sep - 23:35

Juliette se mit à sourire, oui elle avait bien entendu. La vétérinaire comptait bien voir si son prince charmant se trouvait dans les alentours, après tout elle avait 32 ans, il serait temps qu’elle se trouve quelqu’un et qu’elle se marie, qu’elle fasse des enfants, ce n’est pas à 40 ans qu’elle allait devoir se décider. Mais elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même car après tout, c’était en particulier à cause de sa manie à travailler, à venir en aide à ces petites créatures qu’elle ne trouvait personne. La jeune femme restait en permanence concentrer sur le travail, ce qui n’était en général rien de bon. « Tu n’es donc pas pressé de trouver chaussure à ton pieds ? » Alice était encore jeune, elle avait le temps mais ce dernier passait parfois tellement vite.

Alice restait un peu gênait par la réaction de son amie, bon c’est vrai qu’elles se disent absolument tout et que l’une et l’autre n’ont pas de secret, mais Juliette ne savait pas ou ca la menait tout ça. Elle ne connaissait rien de ce garçon et pourtant, tout en lui disait quelque chose, comme s’il la connaissait depuis longtemps, depuis toujours même. Elle avait tellement envie de savoir qui il était mais elle ne savait pas où il était. A la pique de Juliette, son assistante lui rétorqua tout en répondant de façon rigolote qu’elle n’était pas pressé non plus de trouver la femme de sa vie. « Je vais finir par me vexer, fais attention. » Elle fit une mine faussement vexé avant de sourire. Décidément, Alice lisait beaucoup de livre, Juliette ne savait pas vraiment s’il était vraiment fait pour elle, il ne s’était vu qu’une seule fois après tout et pourtant… le regard qu’il lui avait lancé, avec ses yeux bleus, elle se sentait encore toute retourner. En tout cas la jeune femme ne s’était pas du tout attendu à voir une Alice aussi pleine de joie juste à cette annonce, qui pour combien d’autres les aurait laissé indifférent. Juliette se mit à sourire en l’entendant lui sortir qu’elle devrait retourner au parc. « Si j’y vais il va surement me prendre pour une de ces folles échappés d’une école de drague sans diplôme parce que tout ce qu’elle aura pu sortir comme phrase c’est « Est-ce qu’on s’est déjà vu ? » » Oui, parce que là cette phrase était bien dans le contexte actuel mais elle risquait surement de passer pour une idiote.

Le reste de ses paroles la fit encore plus rire. « Si je te promets de te le décrire tu me promets que tu ne tenteras rien pour le retrouver n’est-ce pas ? » Elle voyait bien le coup venir, vu l’emballement qu’elle faisait preuve, ce n’était pas impossible qu’Alice tente le tout pour le tout pour retrouver ce jeune homme inconnu. « Ce n’est pas l’envie qui m’en manque que ce soit lui qui vienne me chercher plutôt que moi mais je ne suis pas sûr que le hasard ait avoir avec tout ça. Il était juste là et on s’est juste bousculer, rien de plus. » Juliette avait longtemps fini par ne plus croire au hasard le jour où son père était mort, elle s’était retrouver seule et avait fini par se débrouiller comme elle avait pu. Juliette se dirigea vers la machine à café et le lança, il lui fallait une bonne dose maintenant si elle voulait tenir la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Jeu 6 Oct - 18:47

« Oh non ! Tu m'imagines devoir vivre comme une adulte ? Ou avoir des enfants ? » A cette idée, Alice riait. Elle n'avait d'adulte que l'apparence. Si elle avait été capable d'avoir un travail et de vivre seule, ce n'était que par chance. Peut-être avait-elle une marraine la bonne fée qui veillait sur elle et qui lui avait permis d'avoir tout ça ? Puisqu'elle n'était pas capable d'expliquer de façon rationnelle comment une fille comme elle pouvait vivre à moitié comme une adulte ? Et surtout comment elle faisait pour conserver son emploi et son appartement, sans être mise dehors ou sans incendier l'un des bâtiments à cause de l'une de ses bêtises. Non, forcément, quelque chose qu'elle ne maitrisait pas l'aidait sans qu'elle ne le sache. Voilà, en tout cas, la seule explication qu'Alice avait trouvé. Et voilà pourquoi le moindre sujet de conversation pouvait la faire partir dans toutes les directions, elle s'imaginait trop de choses et souvent, pour ne pas dire tout le temps, à tort.

Juliette se moquait gentiment de la question d'Alice. A savoir s'il s'agissait bien d'un garçon qui plaisait à Juliette. S'en était suivie une série de réflexions amusantes comme les aimaient Alice. Et à la dernière réflexion de son amie, elle s'était contentée de sourire, amusée et toujours heureuse de pouvoir rire avec quelqu'un. Mais il y avait un sujet bien plus intéressant qui l'attendait et son impatience ne lui permettait pas de continuer à jouer, elle devait lui poser des questions et savoir.

Comme souvent, Alice faisait d'un rien une véritable histoire. Rapportant trop souvent ce que tout le monde appelait la vie réelle aux histoires qu'elle lisait ou qu'elle inventait. C'était le cas pour cette histoire entre Juliette et cet inconnu du parc. Cet homme qu'Alice ne connaissait pas, qu'elle n'avait jamais vu devenait, aux yeux de cette dernière, le nouveau prince charmant de Juliette. A la réflexion de Juliette, Alice secouait la tête de droite à gauche, comme pour lui montrer qu'elle n'était pas d'accord ou plutôt pas totalement. « Non, non... Bien sûr, tu ne peux pas lui dire ça comme ça... Non... Peut-être qu'il faudrait engager la conversation et voir où cela vous mène ? Peut-être pas... Si, je sais, tu te trompes... Il faut être franche et lui dire qu'il te fait penser à quelqu'un... Tu as raison, si tu ne le connais pas, il va penser à une technique pour l'approcher... Non ! Il faut réfléchir ! » Autant être franche, ces divagations n'étaient absolument pas destinée à Juliette. Alice était plutôt en train de préparer un plan, à voix haute. Il lui fallait une description ! Elle allait aider Juliette. Vivre une des histoires qu'elle aimait lire, voilà une chose qui rendait Alice heureuse. Situation qui semblait beaucoup amuser Juliette. A la question de son amie, Alice ne répondait rien, la laissant poursuivre. Elle observait Juliette se servir un café, avec une grimace de dégout, le café, elle détestait ça, tout en réfléchissant à ce qu'elle devait dire pour convaincre Juliette. Elle en oubliait la longue journée de travail qui l'attendait et les premiers patients qui n'allaient plus tarder à arriver. « Oh Juliette, non ! Rien n'arrive jamais par hasard ! Fais moi confiance ! Le monde serait si triste si on ne pouvait pas rêver... Alors ne pense pas que tu l'as juste bousculé et que ça s'arrête là... » Non, elle devait penser que le hasard faisait toujours bien les choses. Que cette simple rencontre pouvait changer sa vie. Elle devait se permettre de rêver. Et si ça n'amenait à rien, elle n'aurait rien perdu... Elle aurait juste gagné un rêve. « Mais je te promets que si tu me le décris, je ne tenterais rien ! » Affirma-t-elle, les mains dans le dos, un sourire sur le visage et cet air d'ange... L'attitude qu'elle prenait chaque fois qu'elle mentait ou qu'elle avait une idée derrière la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Juliette du "Cygne et la princesse"
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 19/05/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 87
▌PSEUDO : Lucky Hook
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jennifer Morrison
▌CRÉDITS : //
▌ICI DEPUIS : 05/06/2016


MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Lun 14 Nov - 22:28

Juliette se mit à sourire doucement en entendant Alice lui parler de vivre comme une adulte. C’est vrai que physiquement, la jeune femme ressemblait vraiment à une adulte, on ne se doutait pas que dans sa tête se cachait le cerveau d’une petite fille. La jolie blonde ne se souvenait de rien alors pour elle le monde était toujours aussi normal et ne méritait pas qu’on s’attarde de trop là-dessus, elle ne cherchait pas longtemps concernant Alice, pour elle c’était juste son amie et employée et elle l’aimait bien, c’était le genre de personne qui lui faisait du bien et détendait énormément l’atmosphère quand le stress ou la fatigue commençait à se faire ressentir. Juliette est plutôt de bonne humeur en général donc ce n’est pas trop difficile mais elle avait toujours le temps de s’inquiéter pour tout et n’importe qui. « Je suis sûr que tu ferais une bonne mère quand tu auras l’occasion d’en avoir. Tu n’as pas quelqu’un qui t’intéresses ? Je suis sûr qu’avec un de nos clients tu te sentirais bien, monsieur Buhre par exemple, il est très mignon et en plus de ça très riche. Tu pourras facilement hériter. » Juliette plaisantait bien entendu, elle n’était pas le genre de personne à faire ou à conseiller ce genre de chose même si c’était vrai, ce pauvre homme était âgé et n’avait personne, aucune famille hormis son petit Yorkshire.

La jeune femme écoutait Alice partir dans son truc, la plupart des gens se seraient énervé devant tant d’emballement mais pas Juliette, la jeune femme était calme et adorait son amie plus que tout, autant dire qu’elle était vraiment la seule en qui elle pouvait vraiment avoir confiance ici. Depuis que la jolie blonde avait eu Alice en entretien d’embauche elle avait directement su qui elle était parfaite pour le poste. Un peu fofolle mais elle faisait une bonne assistante. La jeune femme ne put se retenir de rire en la voyant réfléchir toute seule. « Alice, je t’assure que ce n’est pas la peine de réfléchir, je n’aimerais pas avoir à nettoyer ton cerveau sur les murs qui n’aura pas survécu à la surcharge de tes neurones. » La jolie blonde s’était donc fait un café, les patients ne tarderaient pas à arriver d’ici quelques minutes et du coup elle se devait de rester concentrer et en pleine forme. Elle se surmenait trop en ce moment et n’avait pas eu le temps de se reposer. Elle finit par boire deux gorgées de café avant de regarder Alice lui dire que rien n’arrivait par hasard, ce n’est pas ce que pensait la jeune femme. Elle n’avait pas vraiment le temps de s’occuper d’un homme alors qu’elle avait elle-même du mal à s’occuper d’elle-même. C’est vrai qu’il lui avait tapé dans l’œil et elle n’arrêtait pas de penser à ce beau jeune homme mais Juliette ne faisait que courir partout. Elle allait rétorquer un truc quand Alice lui promit que si elle le décrivait elle n’irait rien tenté. D’un seul coup, Juliette fut septique, elle posa son regard dans celui d’Alice, essayant de voir si elle lui disait la vérité ou non. « Bon d’accord je vais te dire comment il est mais je te préviens, si tu tentes quoique ce soit, je te bouderais. » Bon, elle ne faisait pas peur en disant ça c’est certain mais elle se sentait bien comme elle était et n’avait pas besoin de quelqu’un dans sa vie, du moins, c’est ce qu’elle pensait et elle n’aurait pas pensé la même chose si elle se souvenait de son histoire avec lui, avec Arthur. « Il n’y a pas grand-chose à dire sur lui, il est tout simplement beau et des yeux magnifiques, ils sont bleus et ses cheveux sont brun. Je ne sais pas pourquoi mais ça m’avait même étonné quand je l’ai vu la première fois il m’avait semblé l’avoir déjà vu avec des cheveux un peu plus long que ça. » Juliette n’avait pas compris mais ses cheveux courts lui allait parfaitement bien en fin de compte.

[/spoiler]HJ: Désolé pour avoir du temps ma petite Alice, j'ai plein de chose en tête en ce moment mais promis je vais tenter d'éviter de te faire trop attendre maintenant <3[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Sam 26 Nov - 2:22

Une bonne mère, Alice ? Comme Juliette avait de drôles d'idées. Alice n'était pas prête à être mère et elle ignorait même si elle le serait un jour. Mais Alice devait avouer que la seconde idée de Juliette était plus drôle encore. Alice savait parfaitement que cette dernière disait cela pour rire. « Il est vraiment gentil, mais tu n'aurais pas un client un peu plus jeune à me présenter ? » Alice ne disait pas ça pour être méchante, mais cet homme avait l'âge d'être son grand-père, alors déjà peu intéressée par les hommes, même en plaisantant, elle ne s'imaginait pas avec quelqu'un comme lui. Et puis, elle osait entrer dans le jeu de Juliette parce qu'elle savait que cette dernière n'était pas du genre à jouer l'ange du destin et à lui présenter quelqu'un.

Alice aimait les histoires et Alice, comme souvent, partait dans sa folie et personne ne pouvait l'arrêter après que Juliette lui ait raconté son histoire. Elle réfléchissait à voix haute, elle parlait beaucoup. Pauvre Juliette, Alice ne s'inquiétait pas de savoir si elle pouvait suivre ou non. « Juliette, mon cerveau et moi-même te remercions de ta gentillesse. » Plaisantait Alice, en réponse à son amie. « Mais il a l'habitude de réfléchir autant. » Comme Alice partait souvent dans des délires, elle réfléchissait souvent de la sorte, donc que Juliette soit rassurée, aucun cerveau à nettoyer pour aujourd'hui.

Enfin, le cerveau de cette petite Alice n'avait pas fini de fonctionner parce que l'histoire de Juliette lui donnait envie de l'aider. Même si cette dernière ne semblait pas totalement d'accord. Afin d'avoir une description de cet inconnu, Alice avait promis à Juliette de ne pas le chercher si elle lui décrivait. « Tu n'auras pas à bouder ! » Pas parce qu'elle n'allait pas le chercher, mais parce que Juliette allait être heureuse si par hasard, un jour, Alice pouvait le reconnaître. Dans ce cas-là, forcément, qu'elle n'aurait pas à la bouder. Elle lui avait alors décrit. Elle en parlait avec des yeux tels, qu'Alice ne pouvait pas comprendre comment un inconnu pouvait provoquer une telle réaction chez son amie. « Je vais finir par croire que tu l'as vraiment oublié. Tu ne t'es pas pris un coup sur la tête ces derniers mois ? » S'amusait Alice. Si elle savait qu'en réalité, elles étaient dans cette pièce deux à s'être prises ce coup. « Si un jour tu le retrouves, je peux lui acheter un perruque, si ça peut te faire plaisir ! » Alice ne changera pas. Elle aimait raconter n'importe quoi et sa pauvre amie en avait l'habitude. Puis, elle en profitait, les premiers patients allaient bientôt arriver et elle allait devoir rester sérieuse une grande partie de la journée. « T'es sûre que tu ne veux pas qu'on le cherche ? » Oui, elle tentait une dernière fois d'obtenir son accord.

(Ce n'est pas grave, je comprends et prend le temps qu'il te faut pour me répondre I love you )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Juliette du "Cygne et la princesse"
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 19/05/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : //
▌AVENTURES VÉCUES : 87
▌PSEUDO : Lucky Hook
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Jennifer Morrison
▌CRÉDITS : //
▌ICI DEPUIS : 05/06/2016


MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Lun 19 Déc - 23:05

Juliette aimerait beaucoup avoir des enfants, elle en avait toujours voulu mais pour l’instant elle était tellement à fond dans son travail qu’elle n’avait pas le temps de s’occuper d’autres choses.Elle tentait déjà de faire en sorte de s’occuper d’elle-même mais parfois ce n’était pas vraiment gagner. La jeune femme était coquette en général mais elle était aussi quelqu’un de très débordé qui préférait avoir la tête pleine que pas assez. C’est pour ça qu’on la voyait toujours en train de courir à droite et à gauche parfois, et même en train de rire. Miss Swan n’aimait pas les vides et tentait toujours de les combler. Elle se mit à rire lorsqu’Alice répondit à sa plaisanterie. « Eh bien… je  t’avoue qu’il y en a surement beaucoup mais je crois qu’on devrait les évaluer un par un pour voir s’ils sont bien fait pour toi. Parmi les clients que l’on dispose il n’y en a pas un qui te branche ? Sinon je vais finir par t’offrir un chien si ça continue. » Elle se mit à sourire, contente de rentrer dans ce petit jeu. De temps en temps il fallait bien relâcher un peu la pression sinon on ne s’en sortait pas.

Juliette se mit à sourire lorsqu’Alice lui fit part que son cerveau allait bien et qu’il n’y avait pas de raison de s’inquiéter, qu’il n’allait pas exploser. Elle était donc rassuré, au moins elle n’aurait pas que du pâté pour chien à ramasser sur le sol. En plus ça aurait embêté Juliette parce qu’après elle n’aurait plus eu son amie avec qui discuter lors des petites pauses au boulot. Avant d’avoir son propre cabinet de vétérinaire et de trouver une assistante digne de ce nom, la jeune femme était un peu du genre solitaire, depuis la mort de son père elle n’avait plus eu personne avec qui se confier, elle avait toujours pensé qu’il lui manquait quelque chose et le fait qu’elle ait trouvé Alice avait été une chance pour elle. Au moins, les journées n’étaient plus aussi ennuyeuses qu’elles ne l’étaient auparavant. « Ca me rassure, je n’avais pas envie de passer mon temps à nettoyer ça en plus de la pâté. » Elle se mit à rire. « Heureusement que personne n’est là pour nous écouter parler, ils pourraient avoir tellement peur qu’on nous penserait être des folles échappé d’un asile. On pourrait perdre nos clients. »

Le sujet plaisanterie dévia vite sur celui du sérieux ou la jolie blonde finit par parler de son histoire au parc avec le fameux homme mystérieux qu’elle avait croisé. Ce bel homme avec ses yeux bleu… des yeux pareils ne devraient même pas exister, c’était un crime contre la nature ça. Elle était presque à la limite de rêver mais la voix d’Alice la rappela à la réalité. « Moi ? Non du tout… je vais très bien, je crois plutôt que les poils des animaux que nous accueillons ici me monte à la tête. Ou alors tu as mis quelque chose dans mon café. » Elle se mit à rire lorsque son assistante lui parla de la perruque. « Oh non sans façon, à moins qu’on lui trouve un déguisement pour aller avec, et on l’inviterait à un fête costumé. » Bon évidemment elle disait toujours ça pour rire même si, secrètement, un petit moment avec ce mystérieux inconnu ne serait pas de refus pour elle. Avec un demi-sourire, Juliette regardait son amie, et fit un léger non de la tête. « Ça va aller ne t’en fais pas, de toute façon, il doit surement traîner au parc tous les jours, il a un joli faible pour les cygnes en plus, je l’ai vu en nourrir quelques un la dernière fois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▌JE SUIS MAGNIFIQUE :
▌JE SUIS : Alice, Alice au pays des merveilles
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 15/04/1991
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 27
▌CÔTÉ COEUR, JE SUIS : Célibataire
▌AVENTURES VÉCUES : 243
▌PSEUDO : Halay
▌MULTI-COMPTE : Pas encore
▌J'EMPRUNTE LE VISAGE DE : Lily James
▌CRÉDITS : Belikovs
▌ICI DEPUIS : 19/05/2016


Feuille de personnage
Disponible pour RP: Oui
Quel pouvoir possède ton personnage ?: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   Ven 13 Jan - 22:22

Les deux jeunes femmes, ou plutôt Juliette, étaient en train de chercher un prétendant à cette pauvre Alice qui n'était pas du tout intéressée. Heureusement, Juliette n'était pas du genre à s’immiscer réellement dans la vie privée de Juliette, elle plaisantait. Contrairement à Alice qui voyait, elle, d'un bon oeil de s'occuper de la vie de Juliette, pour elle, c'était comme ça qu'elle tenait à ses amis. « Je sais pas trop ! Le mieux serait de faire la liste de nos fidèles clients et de faire des fiches avec leurs qualités et leurs défauts ! Qu'est-ce que tu en penses ? » S'amusait Alice, toujours heureuse de s'amuser. « Pour le chien, ce n'est pas une bonne idée. Dinah n'apprécierait pas trop sa compagnie je crois. » Et elle tenait tellement à son chat que jamais elle ne lui imposerait un autre compagnon.

Juliette était rassurée. Pas de cerveau à nettoyer. Ce qu'elles pouvaient raconter comme bêtises ces deux-là. Comme Juliette le disait, si quelqu'un les entendait parler, ce quelqu'un aurait surement peur. Très peur. « Tu as raison ! Nous devons désormais parler comme des personnes normales, on ne sait jamais ! Imagine que des micros ont été posés par des clients voulant se rassurer... Non, non, vraiment, il faut qu'on se calme. » C'était de pire en pire. Voilà qu'Alice délirait totalement, mais elle aimait tellement ces moments qu'elle en profitait à chaque fois.

« Quelque chose dans ton café, hein ? »
répéta Alice. Faisant mine de regarder ailleurs, gênée. Avant d'exploser de rire parce qu'Alice n'était jamais sérieuse très longtemps. La preuve en est, elle parlait désormais de perruque. Elle passait d'un sujet à l'autre, ça n'avait aucun lien, mais elle s'en fichait. Alice haussa les épaules à la réponse de son amie. Ce n'était pas grave, la perruque serait pour une prochaine fois. « OH.. » Commença Alice, venant de faire un lien. « Ton nom ! Ça ! Mais c'est un signe ça, aucun doute ! Juliette faut vraiment qu'on le retrouve ! Tu vas retourner au parc ! » Ordonna-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est pas de ma faute, le carton est tombé tout seul + juliette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» On brûle maintenant les houngans. A qui la faute? Au président, bien sûr...
» Osm0se c'est pas de ma faute si tu ne vas pas à l'école [o]
» Faute d'orthographe
» Puisque c'est ma faute... <Misoka>

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STORY CITY :: Story City :: Arendelle Place-
Sauter vers: